Magazine Humeur

#Kony ou pas Kony? – Partie 1

Publié le 08 mai 2012 par Robindebrousse @robindebrousse

Le 5 mars 2012, Invisble Children a lancé la campagne Kony 2012, une véritable chasse à l’homme virtuelle qui a pour objectif de «rendre Joseph Kony célèbre». La campagne a pour but d’expliquer au monde entier qui est Joseph Kony, pourquoi c’est important de l’arrêter et comment faire pour que la communauté internationale se mobilise dans ce sens.

Joseph Kony est le leader du groupe rebelle ougandais L’Armée de résistance du seigneur (LRA). Depuis près 20 ans, le LRA est connu entre autre pour des kidnappings massifs d’enfants pour les utiliser comme soldats, les viols, tortures et massacres de civils. Malgré le fait que Kony fasse l’objet d’un mandat d’arrêt de la Cour Pénale Internationale pour crimes de guerre depuis 2005, il est toujours en liberté et continue de terroriser les populations de quatre pays africains : le Sud Soudan, l’Ouganda, la République Démocratique du Congo et la République Centrafricaine.

La campagne

Kony 2012 est une campagne de mobilisation qui a commencé sur les réseaux sociaux avant de répandre dans les rues, écoles et les journaux. La vidéo Kony 2012 qui est le cœur de cette campagne a fait appel aux slacktivistes pour poser des actions simples :

  • Regarder et partager la vidéo sur les réseaux sociaux
  • Interpeller les leaders d’opinion sur Twitter pour qu’ils se rallient au mouvement
  • Acheter des produits promotionnels pour supporter la campagne et sensibiliser ses pairs
  • Faire un don

Résultat :

En deux mois, la campagne a connu un succès sans précédent.

  • La vidéo a été regardée plus de 100 millions de fois dans 204 pays différents
  • Plus de 3 millions de personnes se sont mobilisées pour supporter la campagne
  • Plus de 14 000 personnes ont envoyé des photos et vidéos pour démontrer leur support à la campagne
  • Kony est vraisemblablement devenu une star internationale

L’effet viral de cette vidéo a été tel que la campagne a attiré l’attention des médias du monde entier et aussi suscité la controverse.

Mon humble avis

Personnellement, j’ai trouvé la vidéo simpliste et je trouvais aussi que le sujet a été traité de façon superficielle. C’est comme s’il y a un décalage entre la situation dramatique des enfants soldats et des populations qui subissent des guerres civiles et la façon dont Invisible Children a choisi de présenter le problème. La situation est beaucoup plus complexe que l’on croit. Le simple fait d’arrêter Kony ne changera probablement pas la situation.

  1. Premièrement parce que Kony est présent dans 4 pays qui sont très fragilisé par des années de guerres civiles, sècheresse, pauvreté etc. Ces pays ne disposent pas de gouvernement suffisamment fort et organisé pour protéger les civils ou arrêter le LRA.
  2.  Ces pays sont situés dans des régions difficiles d’accès ce qui rend la chasse à l’homme plus difficile. En ce moment, Kony pourrait se trouver n’importe où en RDC, Ouganda, Soudan ou Centrafrique.
  3. Cette chasse à l’homme est dangereuse car elle pourrait entrainer des représailles importantes sur les populations civiles qui n’ont personne pour les protéger.
  4. Enfin, cette vidéo se limite à l’arrestation de Kony mais le problème ne s’arrête pas là. Il faut penser à :
    1. la réinsertion des enfants soldats et à leur fournir un soutien psychologique à long terme
    2. pacifier la région au risque qu’elle tombe entre les mains d’un autre groupe armé.
    3. favoriser le développement dans la région. Un pays plus riche, avec des populations mieux éduquée et des ressources mieux partagées a moins de chance de tomber dans le cycle infernal des conflits.

En bref, pour réellement régler le problème, il faut du temps et de l’argent. Pensez-vous que cette campagne serve réellement les intérêts des victimes du LRA?

Vous aimeriez peut-être 

Dois-je faire un don pour Kony 2012?
Kony 2012 film: schoolchildren’s verdict – video
Kony 2012: what’s the real story?
Kony 2012 sequel video – does it answer the questions?
Hunt for Joseph Kony will kill more innocent people, charities warn
Le coût des conflits armés
L’aide au développement de conflits armés – Partie 1
L’aide au développement de conflits armés – Partie 2


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Robindebrousse 190 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines