Magazine Info Locale

La victoire du 6 mai n'est que le premier étage de la fusée

Publié le 08 mai 2012 par Gezale

La victoire du 6 mai n'est que le premier étage de la fusée

A la fédération du PS à Evreux (photo JCH)

J'ai manqué à tous mes devoirs de bloggueur en ne publiant pas, dès hier, les résultats du vote des élections présidentielles à Louviers. Quand on saura que cette ville a voté à 56 % pour François Hollande on saura que les Lovériens et les Lovériennes ont apporté leur pierre au changement aussi utile que nécessaire à la tête de l'Etat. Jamais vote, en effet, n'aura été aussi important pour des classes socialies délaissées, abandonnées, stigmatisées. Et pour ce qui concerne la quatrième circonscription, on doit se féliciter des scores obtenus par le candidat de la gauche à Pont-de-l'Arche, Val-de-Reuil surtout, ainsi qu'à Gaillon ou Bourgtheroulde.

La victoire du 6 mai n'est que le premier étage de la fusée

A Louviers, François Hollande a recueilli 56 % des suffrages. (photo JCH)

Il suffisait de contempler les images de la grande manifestation joyeuse et bigarrée de la Bastille à Paris pour comprendre le soulagement de centaines de milliers de jeunes, jeunes qui sont le cœur de cible du projet de François Hollande. Il a compris, comme Pierre Mendès France en soin temps, qu'un homme politique, un homme d'état qui plus est, doit avoir en priorité l'avenir des jeunes générations comme une obsession. En plaçant l'éducation et la formation parmi ses priorités, François Hollande fait d'une pierre deux coups. Il veut assurer un avenir à nos enfants et apporter la connaissance à ceux et celle qui formeront les cadres de demain. Un homme ou une femme éduquée n'est pas manipulable, n'est pas soumis(e) car le jugement individuel permet d'échapper aux contraintes du déterminisme social.
Les banlieues, les quartiers — ceux que Sarkozy voulaient nettoyer au Karcher — se sont mobilisés en faveur de François Hollande. Ils ont saisi, mieux que les autres que la suspicion, le délit de faciès, le rejet fabriquaient une société invivable. Ils ont intégré que vouloir imposer des normes au nom de l'histoire ou de l'identité nationale menaient directement à l'affrontement et au rejet.
Dimanche soir, à Evreux, Marc Antoine Jamet, premier secrétaire fédéral du Parti socialiste, a organisé avec son équipe et après une campagne réussie, une fête de la victoire. Les Eurois sont venus nombreux pour se congratuler et apprécier collectivement un changement qui n'est que le premier étage de la fusée. Il est impératif que les électeurs transforment l'essai en juin prochain, lors des élections législatives. Avec 52 % des suffrages dans l'Eure, Sarkozy a encore les moyens de nuire. Que serait un président de gauche sans une majorité à l'Assemblée nationale ? Prenons en tous conscience et agissons pour la victoire des soutiens du président élu.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine