Magazine

Rétro: Blue Stinger

Publié le 08 mai 2012 par Poisseman @Poisseman
Rétro: Blue Stinger
Rétro: Blue Stinger
Rétro: Blue StingerEn octobre 1999 sortait sur le marché européen la première console 128 bits de l'histoire: la belle Dreamcast de Sega. Parmi les titres disponibles à son lancement se trouvait un jeu d'action mâtiné d'horreur portant le doux nom de Blue Stinger.
Rétro: Blue Stinger
L'arrivée dans cette nouvelle génération de machines s'est faite avec un feu d'artifice qui nous en mettait plein les mirettes, un survival-horror à l'ambiance hollywoodienne qui pétait de partout mais ne nous effrayait pas pour un sou, et pourtant que c'était bon de se balader sur Dinosaur Island en compagnie d'Eliot et de Dogs, nos deux héros jouables du soft. Les décors y étaient nombreux et relativement variés, l'arsenal disponible très conséquent - tant du côté des armes à feu que de celles au poing (je me souviens avec délectation du sabre laser de Star Wars) - les énigmes à base de clés à trouver façon un bon vieux RE (dont les allers-retours qui vont avec) et l'action omniprésente; dans cette dernière, on découpait du monstre façon Dead Space, gore mais avec fun et sans la moindre peur. Les boss, eux, y étaient gigantesques et nous offraient de grands moments de bravoure et d'héroïsme. Et puis, on avait droit à une histoire très agréable à suivre, pas forcément novatrice mais parfaitement menée pour nous donner envie d'en voir le bout.
Rétro: Blue Stinger
Ah oui, Blue Stinger pourrait paraître aujourd'hui bien démodé avec ses animations façon "manche à balai dans le f..." et sa caméra capricieuse (en gros: un beau coup de vieux) mais cela reste pour moi un grand souvenir de la dernière console en date signé Sega qui donna aux joueurs un aperçu de la next gen de l'époque, avant de voir débouler un certain RE Code Véro. Un titre ultra coloré que je souhaitais remettre en mémoire à tous ceux qui s'y étaient essayés. Un incontournable de ma vie de gamer.

Rétro: Blue Stinger

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Poisseman 322 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte