Magazine Bourse

Point de marché du Mardi 8 Mai 2012, retour à la réalité sur les marchés.

Publié le 08 mai 2012 par Boursomax
Par Patrick Abbal Point de marché du Mardi 8 Mai 2012, retour à la réalité sur les marchés. Le CAC 40 termine ce soir en forte baisse de 2,78% à 3124,80 points. Les volumes sont revenus en force aujourd'hui avec un peu plus de 3,2 Milliards d'euros échangés sur la place parisienne. La perte reste néanmoins faible, puisque quelques minutes avant la clôture nous perdions plus de 3% sur le CAC avec un point bas marqué à 3110 points. Du côté d'Athènes la bourse termine à un plus bas depuis 20 ans ( 1992 ).


Palmarès des hausses ( 1 valeur en hausse ) :


*BOUYGUES : + 0,75 %
*
*



Palmarès des baisses ( 39 valeurs en baisse ) : 


*VALLOUREC : - 5,31 %
*STMICRO : - 5,18 %
*SOCGEN : - 4,75 %



L'ouverture à 9h du CAC 40 a très largement marqué la tendance de la journée. Les rebondissements politiques en Grèce ont été source d'inquiétudes pour les l'ensemble des marchés mondiaux. En effet le leader du parti radical de gauche, arrivé en deuxième position lors des élections législatives rejette en bloc l'austérité imposée par Bruxelles et remet donc en cause le plan de sauvetage déjà lancé par l'Europe et le FMI, et réclame l'effacement de la dette du pays. En raison de l'absence de partis majoritaires et de consensus en Grèce, le pays fait face à un échec politique qui sera confirmé d'ici 48 ou 72 heures si aucun accord n'est trouvé d'ici là. Certain médias grecs annoncent déjà de nouvelles élections législatives qui seraient organisées le 17 juin 2012. 
Les taux de la dette hellénique se sont à nouveau fortement tendus ce matin lors d'une adjudication de 1,3 Milliards, ce qui pourrait lui porter préjudice à très court terme en raison de leur très récent retour en tant qu'émetteur sur les marchés. L’agence de notation S&P avait remonté la semaine dernière la note de la dette grecque à CCC, ce qui constitue le dernier échelon avant le Défaut.
L'échec de la Zone Euro est donc cuisant puisque ces différents évènements font resurgir de vieux problèmes qui étaient censés être réglés depuis fin 2011. A moins d'un miracle et d'un brusque retour à la raison du peuple Grec, une sortie de la Grèce de la Zone Euro serait catastrophique pour le pays et coûterait très cher au contribuable Européen. Dans un contexte où les chefs d'états de la zone se réunissent lors un somment exceptionnel le 23 Mai pour la croissance et l'emploi, leurs projets pourraient être fortement compromis par cette sortie.


EUR/USD :


Contrairement aux indices qui subissent de plein fouet une très forte volatilité, la parité Euro-Dollar évolue toujours dans le bas de son range, faisant par moment une brève incursion sous les 1,30. L'accélération à la baisse pourrait très vite se confirmer si nous observons une clôture franche sous les 1,30. Ce soir la parité affiche 1,3008 dollars pour un euro.

Inscrivez vous à la newsletter : www.boursomax.com

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Boursomax 218 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines