Magazine Info Locale

Cinquième circonscription de l'Eure : ne pas gâcher les chances de la gauche

Publié le 08 mai 2012 par Gezale

Une nouvelle candidature à Gauche vient de se déclarer dans la 5ème circonscription de l’Eure. Il s’agit au moins de la cinquième sur ce territoire. Ce comportement est irresponsable. Il existe des lois mathématiques que chacun devrait observer s’il a un tant soit peu de bon sens. Il faut 12,5% des inscrits pour être présent au second tour d’une élection législative. Cela signifie qu’il faut obtenir près de 20% des suffrages pour franchir l’obstacle du premier tour. Or, la récente élection présidentielle nous a montrés que sur Vernon/Les Andelys/Gisors droite et extrême-droite totalisaient environ 55% des votes. Il ne reste donc pour être qualifié qu’un peu plus de 45% des voix à cette demi-dizaine de candidats pour espérer représenter la Gauche dans cette compétition fondamentale puisqu’elle donnera au Président de la République François Hollande la majorité parlementaire dont il a besoin pour appliquer le programme que les Français en le désignant ont plébiscité. Ce pari est impossible à tenir. Il est absurde.Dans ce contexte, division et désunion ne peuvent en effet que conduire à une défaite infondée et prématurée, cela d’autant plus que la candidature qui vient de se déclarer autour de la municipalité de Vernon n’a reçu le soutien que d’un seul des six secrétaires de section concernés, celui de Vernon. Cela pose, comme celle des démarches identiques qui l’ont précédée, non seulement la question de son utilité mais aussi de sa légitimité.Dans la 5ème circonscription de l’Eure pourtant gagnable les 10 et 17 juin, la Gauche, avec trop de candidatures déclarées, ferait si elles se maintenaient toutes, le choix de l’échec. Ce cadeau ne doit pas être fait à la Droite. Les ambitions personnelles font le jeu de l’UMP et du Front national. C’est pourquoi, comme l’a rappelé la direction nationale du Parti socialiste, les alliances actées dans la 5ème circonscriptions de l’Eure par des accords nationaux entre le Parti socialiste et ses alliés doivent être respectées. Le contraire ne pourra qu’avoir des conséquences négatives dans toutes les autres circonscriptions du département. J’appelle donc chacun à la responsabilité, à la discipline, au devoir, à l’esprit collectif. Il m’appartient de demander à chacun de prendre de la hauteur et d’en revenir à la seule priorité qui soit, la défense l’intérêt général et des valeurs qui sont les nôtres. Pour rappeler cette règle, j’ai immédiatement convoqué un Conseil fédéral samedi 12 mai dans la matinée. Les instances du Parti socialiste devront se prononcer.Marc-Antoine JametPremier secrétaire fédéral du Parti socialiste de l'Eure

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine