Magazine Politique

Hollande président, quel avenir pour  les sans papie...

Publié le 08 mai 2012 par Zako

Hollande président, quel avenir pour  les sans papiers ? Avec la grogne générale à venir des français qui ne trouvent  pas du travail  depuis des années,  qui ont du mal à joindre les deux bouts par la faute de délocalisation des entreprises ou de la crise mondiale,  la droite  ne pouvait pas  mieux faire que d’expulser des sans papiers (employés)   parce que chaque mois,  plus de 10.000 touristes économiques rentrent sur le territoire et ils n’en ressortaient pas un au bout de trois mois. Dire que  Sarkozy n’a fait qu’expulser des sans papiers tout le long de son mandat est une contre –vérité. Même si des statistiques du Ministère de l’Intérieur ou de l’Intégration sur des chiffres de reconduite à la frontière sont à prendre avec des pincettes, des milliers de sans papiers en attente de régularisation ont par contre progressivement vu leur situation  débloquée, au point d’avoir obtenu  des droits et des devoirs dans la société française. Mais un grand nombre de ces sans papiers sont restés sur la touche, dans la clandestinité. Malgré sa motivation et sa volonté, la majorité  ne remplissait pas certaines conditions telles que définies par les circulaires ministérielles conformes à la loi sur l’entrée et le séjour des étrangers, d’où la difficulté de leur donner des papiers.  Des sans papiers, il y en a partout dans le monde, d’origine diverse. Il y a même des français  sans papiers qui vivent aux Usa (15.000 environ), en Asie, en Afrique(20.000) : Le président BONGO, de son vivant avait expulsé des sans papiers français du Gabon suite à l’expulsion de 2 ressortissants gabonais de France en 2008. La tante de Barack Obama, le Président américain, d’origine africaine est restée sans papiers aux Usa de 2004 à 2009 avant que l’Etat du Kansas examine sa situation administrative. C’est pour vous dire que nous sommes tous nés quelque part et ce n’est pas forcément là où nous aimerions vivre. Avec l’élection de Hollande, des tonnes d’attente et d’espoir se profilent peut-être à l’horizon des sans papiers.   Leur élan de solidarité et de joie accompagnant la victoire du socialiste traduit le malaise profond qui mine cette population étrangère qui cherche à s’installer en France. La France des couleurs était  donc réunie hier à la Bastille pour saluer une victoire, d’abord celle de la gauche mais ensuite celle contre  l’injustice et la discrimination du discours xénophobe de la droite favorable au racisme : Si la police avait  procédé à un contrôle d’identité  ce 06 Mai dans la foule venue acclamer  François, c’était plus que la moitié des gens présente ce soir là qui serait  sous le coût d’un arrêté préfectoral de reconduite à la frontière parce qu’il n’y avait pas beaucoup qui aurait présenté un papier d’identité dans cette foule. A côté du drapeau tricolore( l’hymne national n’a pas été sifflé) , il y avait  celui  du Sénégal, de la côte d’ivoire, du Mali, de la Guinée, du Vietnam, de l’Algérie, du Maroc, de la Palestine, des 2 Congo, du Cameroun, de la Lybie, de la Tunisie, des pays d’origine des immigrés, anciennes colonies françaises . On se croirait le 10 Mai 1981- Mitterrand était élu. Et la foule  qui attend,   chante,  danse,  s’en va et revient… François Hollande est élu pour 5 ans, qu’est-ce que les sans papiers attendent-ils du nouveau  locataire de l’Elysées ?  La réponse est toute simple et elle se résume en ce cri du cœur : «  François des papiers, François des papiers, François des papiers ». Et ils reprendront  ensemble le refrain, encore et encore, durant le quinquennat. Il ne faut surtout pas oublier le fait que la  politique d’immigration de la droite et de la gauche est du pareil au même. Elle est sensible selon que l’on soit d’un ou de l’autre côté. Seule  la forme  change : Contrairement à la droite, la gauche ne supportent pas par exemple les expulsions sauvages, les avions charters, les centres de rétention des étrangers, le nettoyage au karcher des cités, les contrôles au faciès, la culture des chiffres , ces petits détails que la droite exhibe comme des trophées devant la presse à des fins électoralistes. Avec Nicolas comme avec François,  l’immigration  est choisie. Le socialiste ne prendra pas le risque de se mettre à dos la gauche , les familles, les associations des droits des étrangers, les corps enseignants qui portent généralement à gauche en poussant  des étudiants étrangers   dans les avions comme du bétail vers leur pays d’origine.  C’est un fait. Mais  ce n’est pas parce que la gauche revient au pouvoir que les frontières de la France seront ouvertes. Cela dit, les sans papiers non plus n’auront pas tous un papier. L’on ne peut pas écarter l’idée d’une régularisation symbolique, dans les 3 premiers mois à venir, juste pour marquer le coup, comme l’avait fait Mitterrand à son arrivée au pouvoir, sur des critères précis et dans le cadre de la loi, si la gauche obtient bien sûr la majorité au palais bourbon. Dans cette folie, François Hollande a intérêt à transformer son essai, avant de promettre quoi que ce soit car les gens suivront à la lettre ses propos  : «  Je suis fier d’avoir été capable de donner espoir … Ce qui reste dans la vie, ce n’est pas ce qu’on a fait, mais ce qui reste à faire ». Comme un crocodile, je dormirai les yeux ouverts pour répondre à François. Aucune agence financière de notation notamment Moody’s, Standard&Poor’s ou Fitch  ne retirera de « A » à la France si hollande ne régularisait pas les sans papiers dans les 5 ans à venir, ni même que les français prennent cela en mal. Je demande aux sans papiers de rester vigilant ,aussi attentiste qu'un automobiliste car un accident est vite arrivé et c’est le retour au pays natal comme le premier jour de notre naissance. Zako gnali 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Çà gèle en Hollande !

    gèle Hollande

    Des nouvelles de notre navigateur sur l'Atlantico, Serge Federbusch, qui a évité de peu un iceberg ! Si vous voulez voir le naufrage en direct cliquez LA. Lire la suite

    Par  Delanopolis
    INFO LOCALE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • 2012:HOLLANDE "Chapeau l'artiste"

    Le premier discours à la Nation de François HOLLANDE marque une rupture ou mieux encore un retour à l'excellence du TRIBUN de gauche. Lire la suite

    Par  Gilles74
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Hollande et l'identité nationale

    Ségolène Royal avait, en 2007, joué du drapeau bleu blanc rouge, Hollande a cette fois-ci construit tout son discours autour de la France, autour de ce que... Lire la suite

    Par  Bernard Girard
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Hollande : confiance, justice, égalité.

    Hollande confiance, justice, égalité.

    On dira ce que l'on veut, le meeting de lancement de campagne de François Holande est un succès. Bravo ! Notre ami Jegoun qui a couvert l'événement donne... Lire la suite

    Par  Philippemeoule
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • La pravdasphère encense Hollande !

    J'aime bien la dernière trouvaille du Faucon. Il espère que les blogues de gauche ne deviendront pas une pravdasphère si Hollande est élu. Lire la suite

    Par  Lheretique
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • France/Allemagne contre Hollande...

    France/Allemagne contre Hollande...

    Comme quoi, ils ont peur de la gauche, hein ! A moins que ce ne soit du peuple !? Quoiqu'il en soit, il faudra savoir si les moyens déployés ce soir sont... Lire la suite

    Par  Philippemeoule
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • François Hollande copieusement enfariné

    François Hollande s’est fait « enfariner » lors de son discours à la Fondation Abbé Pierre. Le candidat socialiste s’est fait asperger de farine à la tribune... Lire la suite

    Par  Copeau
    MÉDIAS, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Zako 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines