Magazine Sport

Kitesurf à Dakhla

Publié le 10 mai 2012 par Klmchantrier
by Clem

Après une escapade au Rosa Bonheur en bonne compagnie, à l’occasion du retour du Printemps, il me fallait prendre mon baluchon pour Dakhla. Mission : découvrir le KiteSurf

Et oui ! A 30 ans, on est prêt à tous les OUI ! « Et tu m’accompagnerais faire du Kite Surf à Dakhla ? » « Et ba OUI ! OUI bien entendu ! » Certes, je n’avais qu’un vague fantasme du kitesurf. Et à 30 ans, on dit OUI à tout. Non ?

Depuis mon retour, j’éprouve quelques difficultés à relâcher la barre.. 10 jours dans le désert entourée d’océans et de lagunes. Dakhla, c’est un spot idéal pour s’initier à un sport sensationnel, un cadre idéal pour s’éloigner des élections présidentielles. Là-bas tout n’est que vent, saveurs et sourires. Allez, je partage un peu de mon paradis.

Kitesurf à Dakhla

Ce paradis, il est à Dakhla, juste ici, au sud du Maroc, à quelques centaines de kilomètres de la frontière mauritanienne :

Agrandir le plan
A peine arrivée à l’aéroport de Dakhla, première claque : le VENT. Je savais que cet élément naturel était indispensable pour une bonne pratique du KiteSurf. Toutefois j’ignorais ce que le VENT était avant Dakhla. Certes, le vent des côtes bretonnes m’avait autrefois taquiné. En revanche, là-bas, à Dakhla, le vent t’attrape, te bouscule, te chevauche et te projette. C’est le vent du Nord qui souffle à Dakhla. Entre 25 et 30 noeuds en continu… Après 2 minutes de réflexions, je me suis dit qu’il fallait vite s’habituer…
Heureusement, les amis de Kite1Max m’attendent tout sourires à l’aéroport et m’emportent silencieusement dans la nuit. Après 20 minutes de 4X4, on découvre alors la tente, d’autres nouveaux amis de Kite et une succulente tajine de poisson. La tente principale fait office de salle à manger, de salon de thé, de séjour où tout le monde cause de tout… sauf de la France.

Kitesurf à Dakhla

Pas de temps à perdre. Le lendemain, on se réveille avec un petit-déj typique marocain : des crêpes et pancakes, thé à la menthe, confiture… Une fois terminé, notre prof, Faiz, nous attend au taquet pour entamer l’initiation au Kite ! Première étape : cerf-volant, puis manipulation de la voile sur le sable à midi, puis de 9h à 15h, puis passage à l’eau, nage tractée, water start, et enfin premier bord… Mission accomplie !
Kitesurf à Dakhla

Je la fais brève ? Oui ! Oui, je la fais brève. Ce que j’ai appris, une fois de plus, c’est que l’humilité est au service du courage. Sur 10 jours de séjour, je me suis sentie à l’aise avec mon matos à partir du 6ème jour, soit environ 11 heures de cours. Il y a des moments où la peur me bloquait et d’autres où je me sentais libre. Ca ne s’explique pas. Toutefois, je pense que j’ai réussi à ressentir les prémisses d’une addiction sportive. Et c’est déjà pas mal ! Donc ok pour un ride dans le Nord de la France, les potes !
Et la prochaine étape, c’est le jargon ! Oui, le jargon…
Sous la tente, on discutait beaucoup de kite, de nos prouesses journalières, de nos chutes, de nos exploits, de nos peurs aussi. Le tout, avec des mots de kitesurfeur. J’avoue ne pas avoir toujours tout compris, mais comme le VENT, on finit par s’habituer et surtout, on finit par comprendre et rire lorsqu’un des rideurs a pété son border-choquer suite à un kite loop
Sous la tente, on mangeait aussi… Et pas n’importe quel festin ! Le festin de Laetitia ! Des spécialités marocaines aux saveurs débordantes et raffinées. Voici un aperçu de ce paradis culinaire. Le Vendredi : couscous à midi et barbecue de langoustes, le soir. (Merci à Alex, le compagnon de Laëtitia qui faisait les courses pour l’équipe de rideurs)
Kitesurf à Dakhla

Kitesurf à Dakhla

Bref, 10 jours à Kite1Max, c’est du temps sans heure. C’est du temps que l’on prend avec recul, que l’on partage sans complexe, sans idées reçues. Les débutants, comme moi, sont reçus les bras ouverts et le regard plein d’espoir ! Et ça marche ! Ca marche également grâce à l’ambiance de Kite1Max. Loin du paradis préfabriqué de la « civilisation 4* », ce lieu a le mérite d’être vrai.

Les compagnies aériennes Royal Air Maroc et Air France ne facilitent pas l’accès au spot de Laetitia et d’Alex… C’est le seul bémol. Toutefois, ça permet de goûter à la bière de Casablanca : la Lager Beer !

Kitesurf à Dakhla

tente-principale-kite1max-d
kite1max-dakhla-zodiac
couscous-kite1max-cuisine
la-route-kite1max-dakhla

kitesurf-apres-9h-cours
combi-kite1max-kitesurf
barbecue-langouste-kite1max
chevaux-kite1max-dakhla

casablanca-lager-beer
tente-bungalow-kite1max-dak
matos-kitesurf-kite1max-dak
tentes-kite1max

kitesurf-kite1max
kitesurf-spot-dakhla
chien-kitesurf-dakhla
desert-kite1max-dakhla

kitesurf-dakhla-ocean-vagabond
kite1max-dakhla-cours-kites

Retrouvez toutes les infos de Kite1Max sur Facebook !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Klmchantrier 159 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine