Magazine Sport

Franck Ribéry et le Bayern prennent une fessée

Publié le 13 mai 2012 par Benjphil

À une semaine de SA finale à domicile contre Chelsea en Ligue des Champions, le Bayern Munich a pris une volée face au Borussia Dortmund en finale de la Coupe d'Allemagne. Et même si Franck Ribéry a marqué un but loin d'être vilain, l'ensemble des Bavarois ont fait peur à voir.

 

Dortmund DFB Pokal

Pour la cinquième fois de suite, le Bayern s'est incliné face au Borussia Dortmund. Après quatre défaites en championnat, le Bayern s'incline lourdement en finale de la DFB Pokal. 5-2 dans un match où le suspens a tourné court. Jamais le Bayern ne s'est incliné aussi lourdement en finale de Coupe tandis que pour la première fois de son Histoire, le BVB réalise le doublé coupe-championnat. Comment ne pas y voir une passation de pouvoir à l'échelon national ? Lorsqu'on voit la qualité collective de cette équipe si jeune encore. Dommage que Shinji Kagawa s'en aille (1 but et 2 passes décisives samedi soir), vraisemblablement, à Manchester United. En tout cas, Sir Alex Ferguson était dans les tribunes. 

Alerte rouge avant l'autre finale 

Certes, s'il y avait une finale à perdre, Jupp Heynckes aurait opté pour celle-ci. Samedi prochain, le Bayern disputera dans son Allianz Arena la finale de la Ligue des Champions contre Chelsea. Mais voilà, si la vitesse, le talent et la réussite de Dortmund en font, à mon avis, une meilleure équipe que Chelsea, les Londoniens pourraient également profiter des largesses défensives bavaroises vues samedi soir à Berlin à l'instar d'un Jerome Boateng totalement au bois et responsable sur les trois premiers buts adverses. Bien sûr il convient de relativiser, on voit mal le Bayern manquer de la façon son match contre Chelsea, d'autant que l'équipe va bouger, du fait de nombreuses suspensions. Oui entre l'équipe de samedi et celle de samedi prochain, c'est bien celle de la finale de Coupe d'Allemagne qui est le plus proche de l'équipe type. Voici un large résumé de plus de 7 minutes pour vous faire une idée assez précise de l'exceptionnelle performance de Dortmund.  

Ribéry sauve son match

Un rien plus tranchant que Arjen Robben, Franck Ribéry n'a pas spécialement pesé pour autant dans l'animation de son équipe. Son entente avec David Alaba a laissé à désirer tandis que les pistons Dias Luis Gustavo, Bastian Schweinsteiger et Toni Kroos furent noyés toute la partie dans le pressing des schwarz-gelb. Son but de la 75e minute ne relance pas vraiment le suspens, d'autant Robert Lewandoski complète assez rapidement son triplé derrière. N'empêche, le râteau derrière jambe d'appui vaut le détour. Nous savons tous que si c'est Messi ou Ronaldo qui le réalise, ça fait le tour du monde.  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjphil 176 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine