Magazine Humeur

Le Copé-collé de Sarkozy

Publié le 13 mai 2012 par Kamizole

A l’UMP, l’heure est aux recompositions politiques en vue des élections législatives. Comme beaucoup d’entre nous, « Coup de grisou » s’attend à des alliances sans vergogne du parti majoritaire et du Front national et nous livre ce qu’il appelle un "billet d’humeur". Bonne lecture !

« Il n’y aura pas d’alliance électorale ni de discussion avec les dirigeants du front national » a déclaré J.F. Copé lors d’un entretien au Figaro Magazine .

Tellement habitués depuis plus de cinq ans aux promesses non tenues de l’ex président, nous ne nous étonnons même plus que le premier secrétaire de l’UMP, celui que l’on appelle le clone  de Sarkozy nous fasse ce genre de sortie.

Même thématique, même attitude sûre de lui, mêmes affirmations intempestives qui cachent les coups fourrés, le nouveau Zorro des riches est prêt pour d’autres aventures. Le petit coq, celui dont Coluche disait qu’il était le seul à chanter sur son tas de fumier, veut réveiller de nouveau la « France silencieuse ».

Oyez , oyez braves gens, désormais il n’y a plus d’éléments de langage de l’Elysée, seule comptera la parole de maître Copé !

Commandez dès aujourd’hui vos arguments de campagne, il n’y en aura pas pour tout le monde. Venez vous abreuver à la fontaine de jouvence de l’UMP , le parti qui « drague le FN » comme l’a si bien dit Benoît Hamon (Libération 10 mai 2012).

Petits extraits de la prose du nouveau chef :

« Maintenant que la présidentielle a eu lieu, j’invite chacun à l’atterrissage. Il y avait la fête à Tulle. Formidable. Après on a vu notre nouveau président acheter ses corn-flakes au supermarché avant d’aller prendre le Falcon - deux Falcons pardon et je crois qu’il y avait un troisième avion - pour aller à Paris »

« Après on était en duplex avec le fils de M. Hollande, après on est allé à la Bastille et là qu’est-ce qu’on a vu ? On a vu beaucoup, beaucoup de gens, beaucoup de drapeaux, sauf le drapeau français. Très bien. C'était dimanche soir. On respecte. J’ai salué comme il se doit au nom de l’idée que je me fais de la République le choix des Français ».

Copé ou l’art de descendre l’ennemi en deux coups de cuillère à pot avec ce petit sourire fielleux qui le caractérise. Pas la peine de s’embêter avec la vérité et la réalité, plus c’est gros plus ça passe ! La désinformation il connaît il est allé à bonne école.

Car il n’y avait pas trois avions mais deux dont un, celui qu’a pris François Hollande, payé par le PS, et l’autre, bourré de journalistes dont la note sera réglée par leurs rédactions. Mais qu’importe ce qui compte c‘est le message, il fallait faire passer l’idée qu’Hollande lui aussi a son côté bling-bling. Mais c’est raté, l’argument a fait naufrage .

Et puis le 6 Mai jour de la victoire de Hollande, il y avait bien des drapeaux français place de la Bastille mêlés c’est vrai avec tant d’autres mais qui représentaient autant de symboles d’espoir de réconciliation des peuples les uns avec les autres.

Meeting coloré, « melting-pot » à la française, tout ce que Copé et sa bande de conservateurs détestent, eux qui distribuaient leurs petits drapeaux formatés place de la Concorde lors de la journée du « vrai » travail.

Tous ces anti-immigrés, anti-mariages entre homosexuels, anti-fonctionnaires, anti-assistés, anti -corps intermédiaires et même pour certains anti-avortement ne savent plus quoi inventer pour récupérer les voix du FN.

Mais le fin du fin, summum de la bêtise et de l’hypocrisie, pour être bien sûre que les français de souche n’aient pas oublié la campagne orchestrée par Sarkozy-Buisson, l’UMP a sorti son slogan des grands jours pour les législatives : « Choisissons la France »

Ce qui sous-entendrait bien évidemment que le camp d’en face aurait choisi au hasard les pays du Maghreb ou de l’Afrique noire. D’ailleurs les drapeaux cités précédemment l’attestent ! C’est pas bien trouvé comme raisonnement ça ?

Autrement dit les français qui ont voté pour le nouveau président Hollande ne seraient que des crétins vendus aux islamistes.

Quand c’est fini ça recommence ! Copé fait du Morano qui faisait du Buisson qui faisait du Sarkozy qui faisait du Le Pen. C’est pitoyable .

Celui que l’on appelle l’Homo-rictus se déporte à droite toute.

Car sa tactique est simple ou plutôt simpliste, tellement grossière qu’elle en est ridicule :

D’abord délégitimer François Hollande, minimiser sa victoire, l’accu-ser de n’avoir comme soutiens que des étrangers, faire peur, le ridiculiser, le faire passer tour à tour pour un consommateur lambda de corn-flakes, puis pour un président bling-bling, et enfin se présenter comme le seul garant d’une France véritable, celle des bons Français de souche. Il en rêvait, il la tient sa revanche.

C’est qu’on ne change pas une équipe qui perd toutes les élections.

Résultat des courses, plus de 60% des français pensent qu’il faut donner une majorité à François Hollande à l‘assemblée. Ils n’ont aucune envie de revivre leur dernier cauchemar qui a duré 5 ans et que Copé veut « réveiller ».

Monsieur Copé continuez ainsi, vous nous rendez bien des services, la « fausse »  France vous remercie !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kamizole 786 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog