Magazine Sport

Montpellier, c’est presque plié !

Publié le 14 mai 2012 par Ptimek

En marquant un but décisif dans le temps additionnel face à Lille, Montpellier conserve trois points d’avance sur le PSG, victorieux avec brio de Rennes (3-0). C’est la fin en revanche pour Auxerre en Ligue 1 qui quitte l’élite, 32 ans après sa montée.

Paris remplit sa mission

Paris pensait avoir réalisé une excellente opération ce soir en étrillant le Stade Rennais au Parc des Princes (3-0). Car le match nul qui se profilait à la Mosson lui permettait de revenir à une seule petite longueur des Héraultais. Emmenés par un grand Nenê, auteur d’un triplé ce soir, et déterminant sur le front de l’attaque, les joueurs de la capitale auront mis une mi-temps pour trouver leur rythme de croisière. Mais une fois que la machine est en marche, il devient très difficile de l’arrêter. Sans grande surprise, le club de la capitale s’offre un sursis en remportant trois points qui ne font que retarder l’échéance de la fin de la saison.

Car si Montpellier a dominé sa partie qui l’opposait à Lille, les Héraultais n’ont pas su concrétiser les quelques occasions qu’ils se sont procurés. Mais comme un signe du destin, les hommes de René Girard ont trouvé la brêche dans la défense des Dogues au bout du temps additionnel. Et c’est Karim Ait-Fana, servi sur un plateau par Olivier Giroud, qui a fait chavirer la Mosson pour permettre à ses coéquipiers de maintenir l’écart à trois unités avec le PSG. Paris et Montpellier sont assurés de disputer directement la Ligue des champions l’an prochain, Lille se contentera du tour préliminaire. Mais il ne manque qu’un point aux Héraultais pour décrocher le graal…

Auxerre, c’est fini en L1

Auxerre savait à quoi s’en tenir. Une victoire à Marseille était indispensable pour pouvoir espérer se sauver dans l’élite. Et face à des Marseillais sans doute démobilisés par le manque d’interêt de leur fin de saison, on pouvait s’attendre à voir à l’oeuvre des Bourguignons révoltés. Mais sur le terrain, les hommes de Jean-Guy Walemme n’ont jamais été en mesure inquiéter la défense olympienne, très solide ce soir au Stade Vélodrome. Et comme pour souligner ses carences défensives, Marseille s’est même permis de réaliser un festival en l’emportant 3-0 grâce à des buts de Fanny, Azpilicueta et Gignac. Sans pour autant forcer leur talent, les Marseillais enfoncent les Auxerrois en les reléguant en Ligue 2. Scénario cruel pour des Bourguignons qui quittent l’élite, après 32 ans au plus haut niveau.

Bordeaux fait la bonne affaire

Pour la première fois de la saison, Bordeaux prend la cinquième place du classement général et peut se permettre d’avoir son destin en mains avant une confrontation décisive face à Saint-Etienne dimanche prochain. Vainqueurs sur le fil de Lorient qui n’a toujours pas assuré son maintien, les hommes de Francis Gillot ont trouvé le salut sur un pénalty de Gouffran en toute fin de match. Les Verts s’inclinent 3-2 sur la pelouse de Nancy et doivent ce revers à de très nombreux errements défensifs de la défense stéphanoise. En bas de classement, si la dernière journée s’annonce décisive, Dijon semble s’éloigner de la Ligue 1 après son nul concédé face à Toulouse (1-1).

Les résultats de la 37e journée :

  • Montpellier (1-0) Lille
  • PSG (3-0) Rennes
  • AC Ajaccio (1-1) Lyon
  • Nancy (3-2) Saint-Etienne
  • Bordeaux (1-0) Lorient
  • Dijon (1-1) Toulouse
  • Nice (1-1) Evian TG
  • Marseille (3-0) Auxerre
  • Brest (1-0) Valenciennes
  • Caen (1-3) Sochaux

Montpellier 1-0 Lille

Paris-SG 3-0 Rennes

AC Ajaccio 1-1 Lyon

Nancy 3-2 Saint-Etienne

Bordeaux 1-0 Lorient

Dijon 1-1 Toulouse

Nice 1-1 Evian TG

Marseille 3-0 Auxerre

Brest 1-0 Valenciennes

Caen 1-3 Sochaux


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptimek 818 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine