Magazine Santé

OBÉSITÉ: La petite protéine qui incite la graisse brune à brûler des calories – Cell

Publié le 14 mai 2012 par Santelog @santelog

Une nouvelle étude qui fait avancer la recherche contre l'obésité, en s'appuyant sur le mécanisme de la graisse brune. Cette fois-ci, par l'intermédiaire d'une protéine qui régule l'activation des adipocytes bruns à la fois dans le cerveau et les tissus du corps. Cette recherche, menée chez la souris et publiée dans l'édition du 11 mai de la revue Cell vient compléter la voie suggérée par une autre étude récente, publiée dans Nature Medicine qui suggère de bloquer le métabolisme de la vitamine A pour favoriser la conversion graisse blanche/brune.


OBÉSITÉ: La petite protéine qui incite la graisse brune à brûler des calories – Cell
Les auteurs rappellent que contrairement à la graisse blanche, qui se stocke sous forme de graisse viscérale, la graisse brune ou tissu adipeux brun, « brûle» pour produire de l'énergie par le biais d'un processus appelé thermogenèse. Ces scientifiques de l'Université de Cambridge viennent d'identifier le rôle spécifique de certaines protéines, nommées BMP8B, sur la régulation de la graisse brune, ces protéines sont donc des cibles thérapeutiques possibles. Car soutenir l'activation des adipocytes bruns pourrait la perte ou le maintien du poids.
Le Dr Andrew Whittle, l'un des auteurs de l'étude explique: « D'autres protéines peuvent augmenter la thermogenèse dans le tissu adipeux brun, tels que l'hormone thyroïdienne, mais souvent, ces protéines ont des effets secondaires importants. En revanche, la fonction de BMP8B semble très spécifique la réglementation de la thermogenèse de la graisse brune, ce qui en fait une cible idéale pour de nouvelles thérapies ».


Sans BMP8B, elles deviennent obèses : Des souris privées de protéine BMP8B ont des difficultés à maintenir une température corporelle normale. Elles deviennent obèses, en particulier lorsqu'elles sont nourries avec un régime riche en graisses. Lorsque BMP8B est administrée à des parties spécifiques du cerveau, l'activation nerveuse du tissu adipeux brun augmente. Avec BMP8B, les adipocytes bruns brûlent plus de matières grasses et les souris perdent du poids.


Selon les chercheurs, une stratégie visant à accroître l'activité des adipocytes bruns pourrait venir renforcer les stratégies actuelles de perte de poids. « On peut être sceptique et penser que ces thérapies qui visent à accroître le métabolisme pourraient être compensées par un besoin de manger plus, pour alimenter cette augmentation du métabolisme. Mais nos résultats montrent que le traitement des souris avec BMP8B n'a pas cet effet.


Source: CELL 11 May. Volume: 149; Issue: 4; Manuscript: 6246; DOI: 10.1016 BMP8B Increases Brown Adipose Tissue Thermogenesis through Both Central and Peripheral Actions' will appear in the journal(Visuel NIDDK)


OBÉSITÉ: La petite protéine qui incite la graisse brune à brûler des calories – Cell
Lire aussi:OBÉSITÉ: Transformer les adipocytes blancs en adipocytes bruns pour brûler les graisses


Accéder à nos dossiers


Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire
Pour y accéder, vous devez être
inscritet vous identifier



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine