Magazine Humeur

Et tout a changé (ou pas)

Publié le 14 mai 2012 par Homer62 @homer62

On nous prédisait le changement, et c'est arrivé. Changement de maison pour moi, changement de président pour tous, et changement (brutal) des comportements sur le net. Trois points à éclaircir.

Le premier, donc, c'est ma maison. J'ai retrouvé internet, mais le confort spartiate autour de mon bureau limite mes capacités à utiliser mon ordinateur. Ça va s'arranger, bientôt fleuriront à nouveau des commentaires de ma part sur toute la blogosphère. Je vis désormais à la campagne, mais toujours près d'Arras, inutile de s'alarmer. J'ai d'ailleurs déjà des histoires de voisinage à raconter !


Deuxième point, la défaite de Sarkozy. Certes, elle ne plait pas à tout le monde mais soyons honnête: trop de Sarko tue le Sarko. Les gens ont dus se lasser de la voir partout, son omniprésence et sa volonté de gérer tous les dossiers au point de dissimuler dans le brouillard son propre gouvernement, n'a pas aidé. Il laisse une mauvaise image de la présidence, avant tout. Le reste, c'est son bilan. Il n'est pas beau non plus et je le dit sans aucune intention partisane, il faut être honnête: s'il n'a pas fait de mal aux français les plus riches, il ne leur a pas forcément changé grand chose dans leur vie. Quant aux français les moins riches, il n'a rien fait pour arranger une situation qui n'a fait, au contraire, qu'empirer. Et quand on parle de millions européens à des gens qui galèrent chaque mois, ça donne le résultat qu'on connait.


Troisième point, ça y est: les Sarkozystes n'ont plus honte! Ce qui est marrant, c'est qu'au boulot, on a constaté durant cinq ans, que plus personne n'avait voté Sarko. Honte? Déception? Pourtant, plus d'un français sur deux avait choisi ce Président ! En hibernation, il a fallu que les socialistes remportent cette élection pour qu'on voit fleurir partout des commentaires sur Hollande et le PS, méchants, bas, et chargés d'amalgames. La plupart, racistes: selon eux, les socialisme, c'est l'ouverture de nos frontières aux étrangers. Raccourci et crainte infondée. Je le disais un temps: le Français moyen est un con, il ne comprend rien à la politique et il faut simplifier les termes de la campagne. Une piste à suivre encore aujourd'hui, je pense, pour permettre à chacun de comprendre les mots qu'on utilise, et de s'impliquer autrement. D'après moi, le succès du FN cette année est le reflet même de la politique simplifiée: des mots simples, des idées pas trop compliquées. Même si c'est impossible à appliquer, c'est pas grave: le Français moyen comprend ! Ce serait un sujet intéressant à développer, tiens, puisque pendant le débat, Hollande a pourtant dit que l'immigration resterait régulée comme sous la présidence de Sarkozy. Cela aurait du « rassurer » ceux qui critiquent aujourd'hui. A bon entendeur...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Homer62 237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte