Magazine Insolite

Taxi Driver

Publié le 14 mai 2012 par Didier Vincent

Villipender Air Sarko One a ses conséquences pour  ce qui est des déplacements d'un président dit "normal". La fille de l'air est coûteuse et voyante. Le vol inaugural Tulle/Paris fut donc bien surligné par les post bling bling restés sur le tarmac de l'histoire. La prise de la Bastille bourgeoise se fit à tire d'aile en louant des jets à plus de 30 000 € la bête. On a tôt fait de moquer les onéreux sauts de puce d'un édile qui se veut exemplaire en arguant de coûts disproportionnés. Mais bon, en cette soirée historique, bien malin qui voulait être en même temps en Corrèze et à Paris, sauf à louer un hologramme, c'est à la mode (et c'est sans doute encore plus cher). Donc, cette compagnie d'avions- taxi se fait un buzz à bon compte sur le dos d'un slogan qui a du mal à décoller. Souhaitons que ce changement ne soit pas qu'une bonne résolution comme on en prend tous au premier de l'an. Au fait ! Air Sarko One est-il à vendre sur Le Bon Coin ?

Photobucket


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine