Magazine France

La droite a perdu… c’est entendu… et maintenant ?

Publié le 17 mars 2008 par Marc Vasseur
undefined Je ne vais pas commencer à décortiquer les résultats commune par commune… égrener les gains et les pertes de la gauche et de la droite… la presse et beaucoup de bloggeurs font mieux que moi. Il est d’ailleurs intéressant de notre qu’hormis le gouvernement et l’UMP, tout le monde s’accord pour dire que Nicolas Sarkozy a pris, dix mois après son arrivée, une belle claque…   Alors oui ici et là, on a bien tenté de nous montrer de nous montrer que les sondages nous disent que ce vote traduit en fait « une attente des français à accélérer le rythme des réformes », personne n’est vraiment dupe… la France ne va pas bien… ce n’est pas nouveau et surtout il n’y a pas l’esquisse d’un début d’amélioration pour les français depuis l’arrivée du président… sauf pour le dernier décile le plus riche… ils vous en remercient…   Seul et néanmoins gros problème… le PS ne constitue toujours pas une alternative au plan national… inexorablement, il semble se muer totalement en un parti de politique locale…. Perspective fort peu réjouissante… 
Donc on a gagné près d’une cinquantaine de villes… la belle affaire… et… en lisant la presse… stupeur… un certain René Dosière (accessoirement socialiste et fin spécialiste des pouvoirs locaux) nous douche un peu la joie sur le thème du « Les communautés urbaines sont le vrai pouvoir local »… ah ben merde… on nous aurait menti… en lecteur attentif de ce modeste blog, vous aurez remarquez que l’auteur vous avez déjà causé de cette vraie réalité… et que de surcroît se pose la question de la légitimité démocratique de ces 'nouvelles" institutions… tremblement… j’avais évoqué ce léger petit détail… comme Marianne ce matin…   Alors… ben rien… ça me rassure un peu sur mon degrés de compréhension… c’est peu mais c’est déjà ça.   Alors en cet fin d’après midi, je n’ai certainement pas envie de célébrer de triomphe… en cet fin d’après midi… mes interrogations portent sur la capacité du PS à se poser enfin publiquement, devant les militants, les vrais questions qui ont trait à la gouvernance, à nos choix économiques, aux enjeux concernant une population fragilisée qui s’exclue du débat démocratique.   Alors les débats sur le Qui sont d’une vacuïté totale comparer aux Quoi d’une société en passe de perdre tous ses repères, où l’individualisme forcené déchire chaque jour un peu plus le lien social, la solidarité… il est urgent de penser.   On peut toujours tenter d’asseoir son pourcentage pour tenter d’étouffer l’autre encore faut-il le faire reposer sur une base solide…. Et ça… ils comptent sur les doigts de la main.   Le Congrès du Parti Socialiste avait déjà commencé… je ne suis rien mais j’y prendrai toute ma part sans détour, sans faux semblant… je n’ai rien à défendre, rien à gagner…seulement m’autoriser une expression militante libre. 
Edit : je viens d'entendre Gilles Pargneaux (1er sécrétaire de la fédé PS du Nord) De l'abstention non c'est de l'abstention de droite... en bref...il n'y a auncun problème, circulez il n'y a rien à débattre.... tout va bien... on prépare les prochaines défaites....
PS : la photo du grand stade de Lille à hauteur de 700 millions d'Euros avant dépassement voté par la Communauté Urbaine de Lille... ben oui... il y aura dépassement de l'enveloppe initiale... doit être un acte manqué...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marc Vasseur 262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte