Magazine High tech

Le héros du piratage

Publié le 14 mai 2012 par Brokenbird @JournalDuGeek

En principe, cet homme est un hors la loi qui risque la prison, mais Hollywood ne fera rien contre lui. Hyman Strachman est un homme de 92 ans qui passe ses journées à pirater des films en toute illégalité, mais pour la bonne cause. Inconsolable après la mort de sa femme, Hyman Strachman a trouvé un bon moyen d’occuper son temps libre et se vider l’esprit tout en servant son pays.

1698987 7 2dfe a 92 ans hyman strachman n a rien d un dec212bc186fe114aefd4e3db134ac82 Le héros du piratage

Depuis sa maison de Long Island (New York), ce pirate pas comme les autres passe 60 heures par semaine à graver des films sur DVD, et ce depuis 8 ans, pour les envoyer aux GI américains qui sont stationnés en Afghanistan ou en Irak. Il copie des films déjà piratés achetés 5 dollars dans une gare ou chez son barbier, puis les duplique grâce à son graveur qui copie 7 DVD en simultané. Ensuite, il prépare des colis pour les envoyer aux aumôniers militaires sur le front, qui les distribuent ensuite aux soldats. Cela leur permet de passer un peu de bon temps dans une situation plus que stressante. Il a piraté au total plus de 300 000 films.

Si j’étais plus jeune, il est probable que je passerais du temps en prison,

a déclaré Hyman Strachman. Hollywood assure cependant qu’il n’intentera rien contre lui.

Nous sommes heureux que les divertissements que nous produisons puissent apporter de la joie à ceux qui sont loin de chez eux,

a simplement déclaré Howard Gantman, porte-parole de la Motion Picture Association of America, pourtant très tatillonne sur le piratage. Il est bon de voir qu’Hollywood laisse faire le vieil homme, qui agi pour la bonne cause. Faith in Humanity Restored.

Source


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brokenbird 953528 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine