Magazine High tech

Une tenue de soirée pour la Master class de Bertrand Blier au Forum des images !

Publié le 14 mai 2012 par Lg_blog_fr

Bertrand Blier a troqué sa pipe contre le micro et s’est prêté volontiers au jeu des questions-réponses de Pascal Mérigneau.

Click here to view the embedded video.

Bertrand Blier, un nom qui en dit long sur la qualité  du cinéma français. Derrière ce patronyme, une flopée de succès et de chefs-d’œuvre qui font du cinéma français un genre à part. Les Valseuses, Buffet froid, Tenue de soirée… Autant de titres que de succès à l’écran, qui permettront pour la plupart de révéler des acteurs, comme Gérard Depardieu, Michel Blanc et Patrick Dewaere pour ne citer qu’eux.

« Mon producteur m’a dit : tu ne vas pas engager un type avec cette tête »

Réalisateur atypique, suivant son instinct, il a SA ligne de conduite. Réalisateur au flair prononcé, il engage Gérard Depardieu pour le tournage des Valseuses en contradiction avec les recommandations de son producteur. Il met en scène pour ce film le trio Depardieu, Patrick Dewaere et Miou-Miou et signe avec ce film un succès qui marque le début d’une carrière exceptionnelle. « Après un gros succès, on pense que l’on est fort, alors que l’on ne l’est pas du tout », Bertrand Blier n’oublie pas que le succès tient également en l’acteur, et accorde une importance particulière dans les comédiens et de l’osmose qui se dégage de leur rencontre.

« J’ai voulu écrire le film le plus dangereux, le plus difficile, le plus improbable »

Réalisateur à scandale pour son film Tenue de soirée, sortie en 1986, l’homme aux multiples récompenses n’oublie pas l’objectif de son métier : s’amuser avant tout. « Plus l’histoire est noire, plus on s’amuse ».  Alors, il met en  scène Jean Dujardin et Albert Dupontel dans Le Bruit des glaçons, comédie dramatique sortie dans les salles en 2010 film,  après 5 ans d’absence.

Pour finir, à la question « qu’est-ce qui a changé dans le cinéma aujourd’hui ? » Bertrand Blier répond : « Un retour à une certaine réalité, simplicité comme le fait Jacques Audiard ». Pour lui, le meilleur. Tout est dit.

Les prochaines Master class au Forum des images :

Demain, 15 mai, à  19h30, avec Denis Podalydès, acteur et réalisateur français, que l’on a pu dernièrement voir dans La Conquête ou dans Omar m’a tuer.

Le 28 Juin, à 19h avec d’Asghar Farhadi , réalisateur iranien (Une Séparation,  A Propos d’Elly, La Fête du feu).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lg_blog_fr 3961 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines