Magazine Humanitaire

SOLIDAIRE VILLE : A découvrir absosulement...

Publié le 14 mai 2012 par Kak94

SOLIDAIRE VILLE : La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire

Un tracteur pour envoyer des enfants à l’école, un sac de graines de pommes de terre pour améliorer la situation des femmes. Dans SolidaireVille, des pixels dévoilent la vie d’hommes et de femmes qui inventent des solutions à leurs problèmes !

SolidaireVille n’est pas un jeu. Mais bien une plateforme de dons, ludique et virale. Développée sur Facebook, l’application SolidaireVille permet de découvrir les projets réels défendus par le CCFD-Terre Solidaire, ici et là-bas, et de soutenir son action.

Le principe est simple. La plateforme offre la possibilité de faire des dons en achetant des cadeaux virtuels à offrir à ses amis. Ainsi, des tracteurs, des sacs de semences, des packs de manifestation, parmi d’autres, sont proposés aux donateurs et à leurs amis en se diffusant sur Facebook pour sensibiliser chacun à une juste cause

SolidaireVille

- SolidaireVille : la plateforme est virtuelle, la cause est réelle

La problématique du développement est complexe à appréhender. Grâce à cette plateforme, le CCFD-Terre Solidaire a l’ambition de permettre à chacun de comprendre son rôle, ses missions, et de sensibiliser un grand nombre aux questions de solidarité internationale.

- Une démarche simple et ludique

SolidaireVille, version Bêta, offre la possibilité à l’utilisateur de découvrir trois projets soutenus par le CCFD-Terre Solidaire, sur trois continents, axés sur trois thématiques différentes : souveraineté alimentaire, éducation et justice sociale.

Pour chacun des projets l’utilisateur peut choisir d’offrir à ses amis un cadeau qui raconte une vraie histoire de solidarité internationale. Ainsi, sont proposés des tracteurs, des sacs de semences, des médicaments ou un pack de manifestation. Une fois le paiement réalisé, ces cadeaux sont à offrir à ses amis Facebook !

- Pourquoi SolidaireVille est sur Facebook ?

Le CCFD-Terre Solidaire a fait le choix d’investir un réseau social de grande envergure comme Facebook pour permettre l’effet de viralité et toucher le plus grand nombre. Et avec des cadeaux à très petits montants, le CCFD-Terre Solidaire offre à chacun la possibilité de participer à cette démarche. 100 % des fonds collectés contribuera au financement des missions de l’association.

Accueil SOLIDAIRE VILLE

Plateforme innovante de micro-dons.

SolidaireVille : le cadeau est virtuel, le don est réel

- S’amuser, être solidaire... et bénéficier de la déduction fiscale

Chaque cadeau est un véritable don. Par l’achat de cadeau, l’utilisateur va pouvoir profiter d’une réduction d’impôts de 66% du montant versé dans la limite de 20 % de son revenu imposable. Ainsi, un don de 20 €, soit l’achat de 4 tracteurs, ne coûtera en réalité que 6,80 € après déduction. Un reçu fiscal sera adressé à cet effet.

- SolidaireVille, ça démarre quand ?

La mise en ligne de l’application sera effective dès Avril 2012.Si 3 projets sont aujourd’hui présentés, le CCFD-Terre Solidaire espère à terme pouvoir illustrer et intégrer une large palette de projets de partenaires qu’il soutient.

Page projet SOLIDAIRE VILLE

3 cas à la loupe

Pour remplir sa mission de solidarité internationale, le CCFD-Terre Solidaire a fait le choix de soutenir des initiatives de la société civile dans une relation de partenariat et non une relation d’assistance. Au fil de cinq décennies, cette approche a permis l’émergence d’acteurs locaux de développement et de transformation sociale vers plus de justice, de dignité et d’humanité, tout autour du monde. SolidaireVille met en lumière 3 projets emblématiques de l’action du CCFD-Terre Solidaire.

  • Guinée-Conakry Fouta Djallon – Fédération des paysans du Fouta Djallon (FPFD)

C’est l’histoire d’une pomme de terre qui a réussi à nourrir 500.000 personnes, à développer l’irrigation des champs et même à favoriser l’alphabétisation en plein cœur de l’Afrique. Guinée-Conakry Fouta Djallon – Fédération des paysans du Fouta Djallon (FPFD)

Au début des années 1990, dans la région du Fouta Djallon, en Guinée Conakry, une poignée de petits paysans décide de lutter contre les crises alimentaires qui ravagent le pays. Regroupés au sein de la Fédération des Paysans du Fouta Djallon (FPFD), contre l’avis de tous mais avec le soutien du CCFD-Terre Solidaire, ils décident de se lancer dans la culture de la pomme de terre, inexistante dans la région. Un succès ! La pomme de terre « Belle de Guinée », s’est imposée dans les assiettes et sur les étals en moins de 10 ans. Aujourd’hui, elle est cultivée par plus de 20 000 petits producteurs, nourrit directement ou indirectement 500 000 personnes. (...)

  • Pérou Lima - MANTHOC

Pour 500 enfants péruviens forcés de travailler, le chemin le plus court pour retourner à l’école... passe par la cantine. Celle du centre du MANTHOC, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, qui leur ouvre un avenir meilleur. Pérou Lima - MANTHOC

Au Pérou, 63 % des enfants et adolescents vivent en situation de pauvreté. Parmi eux 2 millions d’enfants travaillent, souvent pour contribuer aux besoins vitaux de leur famille. Exposés à de multiples risques : accidents, pollution, maltraitance, ils connaissent aussi de nombreux problèmes de santé dus à la dénutrition, au manque de ressources économiques et à une mauvaise hygiène. Leur niveau scolaire est souvent très bas.

Une organisation défend leurs droits : le MANTHOC. Il accompagne 500 familles des quartiers populaires de Lima et autant d’enfants et adolescents travailleurs, dont beaucoup de cireurs de chaussures ou de laveurs de pare-brises, et scolarisés entre 7 et 17 ans. Comment ? (...)

  • Sri Lanka WSU-HDO

May day ! Ce n’est pas un appel au secours mais un appel au respect de leurs droits bafoués lancé par des travailleurs des plantations de thé, des domestiques et des travailleurs migrants chaque premier mai à Sri Lanka. Sri Lanka WSU-HDO

Alors que l’industrie du thé constitue l’un des piliers de l’économie du Sri Lanka, les conditions de vie des travailleurs des plantations au centre de l’île sont très précaires. 85% des ouvriers agricoles sont des Tamouls d’origine indienne qui subissent des discriminations dans leur accès à l’éducation, à la santé et à la protection sociale.

WSU-HDO, Organisation Non Gouvernementale tamoule créée en 1991 est partenaire du CCFD-Terre Solidaire depuis 2001. Elle intervient notamment dans les plantations de thé et améliore concrètement la situation de ces ouvriers. (...)

- Télécharger l’intégralité du dossier de présentation SOLIDAIRE VILLE du CCFD-Terre solidaire

- Aller sur la page Facebook.com/SolidaireVille

source : http://cdurable.info/SOLIDAIRE-VILLE-La-plateforme-de-micro-dons-du-CCFD-Terre-solidaire.html


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kak94 164 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte