Magazine Bourse

Point de marché du Lundi 14 Mai 2012, début de semaine brutal.

Publié le 14 mai 2012 par Boursomax
Par Patrick Abbal Point de marché du Lundi 14 Mai 2012, début de semaine brutal. Le CAC 40 termine ce soir en forte baisse de 2.29% à 3057,99 points. Les volumes de la journée sont plus faible que d'habitude avec seulement 2,6 milliards d'euros échangés sur l'indice parisien. L'indice s'est tout de même rattrapé en fin de séance entrainé par les marchés US, après un plus bas marqué à 3039 points. Le consensus baissier garde donc la main à l'issue de cette séance, macroéconomie oblige !


Palmarès des hausses ( 2 valeurs en hausse ) :


* VALLOUREC : + 0,77 %
*EADS : + 0,44 %
*



Palmarès des baisses ( 38 valeurs en baisse ) :


*STMICRO : - 5,69 %
*CREDITAG : - 5,49 %
*PSA : - 4,60 %



C'est indéniable il y a bien un nouveau regain d'inquiétudes sur les marchés. Ce week-end la Chine à envoyé un nouveau signal négatif en abaissant à nouveau le taux de réserves obligatoire des banques, ce qui illustre parfaitement le manque de visibilité et les inquiétudes qui règnent actuellement sur l'économie mondiale. Plus profondément nous pourrons nous demander jusqu'où ira la Chine en terme d'assouplissement pour son système bancaire, car à terme cela finirai par nuire à sa croissance et à sa stabilité en raison de leur forte exposition. Un recul de la croissance trop brutal serai fatal pour l'économie mondiale, surtout que le pays à fait un "PIB-Warning" en révisant ses objectifs de croissance à 7.9%. Selon le consensus des économistes une croissance inférieure à 8% provoquerait une montée du taux de chômage non négligeable.
Du côté obligataire le scénario se confirme avec une flambée des taux pour les pays dit "junk" notamment l'Espagne et l'Italie qui affiche ce soir respectivement un rendement à 10 ans à 6,23% et 5,84% et cela est à noter puisque l'Italie viens de croiser l'Espagne sur sa redescente. Quand à l'Allemagne, les taux continuent de baisser inexorablement affichant depuis maintenant près de 2 semaines des records historiques quasi quotidiens sur son Bund, ce soir le rendement à 10 ans se trouve aux alentours 1.4% creusant un peu plus le spread avec les autres pays de la Zone Euro.
En Grèce la situation politique reste toujours bloquée en raison de l'absence de consensus entre les différents partis. De nouvelles élections seront donc très probablement organisées, et les sondages démontrent une forte montée des partis anti-européens, ce qui n'est pas très adéquate pour rétablir la confiance au sein des marchés. Beaucoup d'entreprises et de banques se préparent déjà au retour de la Drachme sur le marché des changes et à une sortie imminente de la Grèce de la Zone Euro. Cependant il convient de rester très prudent sur ce point là, car c'est là que les vieux adages boursiers pourraient avoir une place : si le consensus est unanime c'est qu'il se trompe, et puis surtout ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué !


EUR/USD :


Sur le Forex la parité à bien franchi son point de rupture pour amorcer la baisse qui tend à s'accélérer au fur et à mesure que le cours s'éloigne des 1.30 puisque ce soir nous nous situons aux alentours des 1.2840 avec un point bas marqué en journée à 1.2820. En l'absence de données majeures aujourd'hui l'euro-doll s'est comporté comme à son habitude depuis plus de 6 semaines maintenant, c'est à dire sans volatilité. Les volumes sont rendez-vous en s'affichant plutôt dans la fourchette haute, à noter que depuis maintenant 2 semaines nous avons cédé très régulièrement près de 450 pips. Le prochain objectif est à 1,2680.

Inscrivez vous à la newsletter : www.boursomax.com

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Boursomax 218 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines