Magazine Poésie

Certe, elle n'était pas femme et charmante en vain

Par Vertuchou

Certe, elle n'était pas femme et charmante en vain,
Mais le terrestre en elle avait un air divin.
Des flammes frissonnaient sur mes lèvres hardies ;
Elle acceptait l'amour et tous ses incendies,
Rêvait au tutoiement, se risquait pas à pas,
Ne se refusait point et ne se livrait pas ;
Sa tendre obéissance était haute et sereine ;
Elle savait se faire esclave et rester reine,
Suprême grâce ! et quoi de plus inattendu
Que d'avoir tout donné sans avoir rien perdu !
Elle était nue avec un abandon sublime
Et, couchée en un lit, semblait sur une cime.
A mesure qu'en elle entrait l'amour vainqueur,
On eût dit que le ciel lui jaillissait du coeur ;
Elle vous caressait avec de la lumière ;
La nudité des pieds fait la marche plus fière
Chez ces êtres pétris d'idéale beauté ;
Il lui venait dans l'ombre au front une clarté
Pareille à la nocturne auréole des pôles ;
A travers les baisers, de ses blanches épaules
On croyait voir sortir deux ailes lentement ;
Son regard était bleu, d'un bleu de firmament ;
Et c'était la grandeur de cette femme étrange
Qu'en cessant d'être vierge elle devenait ange.

   Victor HUGO


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Dimanche

    Space Il parait que ce serait notre journĂŠe,femmes,qu'on nous aime En boucle,nous sommes l'avenir de l'homme sur la bande FM Le sourire moqueur ,on va nous... Lire la suite

    Par  Patricia Oudot
    POÉSIE
  • [anthologie permanente] Roger Gilbert-Lecomte

    Les éditions Gallimard publient La Vie l’Amour la Mort le Vide et le Vent de Roger Gilbert-Lecomte dans la collection Poésie/Gallimard. LA BONNE VIE Je suis né... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Au nom des lois

    lois

    27 janvier 2015 à 19 h 55 : États Unis d'Amérique, Géorgie, Warren Hill, handicapé mental avéré, est occis par... Lire la suite

    Par  Francis Lo
    POÉSIE, TALENTS
  • L’école des fans : Jean

    " On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans " comme le dit si bien Arthur Rimbaud. Moi quand j'ai eu 17 ans, j'ai découvert un auteur que je voyais souvent... Lire la suite

    Par  Lise P.
    POÉSIE, TALENTS
  • Je respire où tu palpites

    , Tu sais ; à quoi bon, hélas ! Rester là si tu me quittes, Et vivre si tu t'en vas ?A quoi bon vivre, étant l'ombre De cet ange qui s'enfuit ? A quoi bon,... Lire la suite

    Par  Vertuchou
    POÉSIE
  • A une femme

    Enfant ! si j’étais roi, je donnerais l’empire, Et mon char, et mon sceptre, et mon peuple à genoux Et ma couronne d’or, et mes bains de porphyre, Et mes... Lire la suite

    Par  Vertuchou
    POÉSIE
  • (note de lecture) Roland Chopard, "Sous la cendre : 6 suites & variations pour...

    (note lecture) Roland Chopard, "Sous cendre suites variations pour voix seule(s)", Laurent Albarracin

    Comment donner la parole à la voix ? La voix intérieure, la voix silencieuse, la voix créatrice ? Pas facile, surtout quand celle-ci est celle d’un taiseux... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Vertuchou 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine