Magazine Humour

Le référencement : nécessité absolue ou perte de temps ?

Par Droledeplume

Le référencement de son site internet et son activité n’est pas encore un réflexe dans l’esprit de nombreuses personnes.

Il faut dire que le développement des nouvelles technologies n’est pas si vieux, et que pour une frange de la population âgée de plus de 40 ans, il est tout bonnement inutile de perdre du temps et de l’énergie à référencer son site Internet.

Grossière erreur, à mon sens. Cela n’engage que moi, évidemment.

Prenons le cas de Pauline, qui a récemment ouvert sa boutique en ligne de vêtements pour enfants. Elle a de bons produits, des prix tout à fait adaptés. Elle a mené une ou deux études de marché. Bref, tout va aller sur des roulettes, elle en est convaincue.

Pourtant, après un mois d’activité, elle n’a pas enregistré une seule commande. Elle met ce mauvais démarrage sur le compte de la nouveauté de son entreprise.

Mais après deux mois en exercice, même topo. Notre Pauline désespère. A votre avis, que se passe-t-il ?

Son référencement est nul. Les moteurs de recherche ne la voient pas. Ses futurs clients non plus.

Elle doit mettre en place une stratégie de communication intensive, si elle veut réussir à être visible aux yeux de tous.

La solution ? Ecrire pour le web. Donner à Google et Bing du contenu à se mettre sous la dent, parler de son activité, dégager des mots clé, construire des textes autour de ceux-ci.

Le référencement, sur quels supports ?

Pauline a le choix des armes dans la bataille de la visibilité. Elle peut opter pour différents contenus web à optimiser. Communiqués de presse à diffuser via des sites dédiés à ce genre de documents, pages de son site internet à retravailler, balises « title », « meta description » à revoir : elle doit tout repenser pour que les moteurs de recherche la voient, et indexent son contenu.

Elle peut aussi produire du contenu en rapport avec son activité sur son blog, sa page Facebook.

Bref, tout support web lui permettra de s’exprimer et d’accroître sa notoriété.

Oui, mais le référencement prend du temps…

C’est vrai. Il faut sans cesse produire du contenu. Car une fois le site de Pauline optimisé, il lui faudra écrire pour le web, produire du contenu original.

Le mieux sera de consacrer quelques heures par semaine à l’exercice de la rédaction. Le jeu en vaut la chandelle.

Parce qu’au final, une fois son site repéré et indexé par Google, elle augmentera sa visibilité et les commandes commenceront à arriver.

Pauline sait que son site existe, mais il faut qu’elle comprenne qu’il n’a aucune notoriété pour les internautes.

Un conseil : si, comme Pauline, vous avez de bons produits, des prix attractifs mais une communication défaillante, Drôle de Plume et ses collaborateurs ont la solution.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Droledeplume 1475 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte