Magazine Médias

Le CAC 40 en hausse soutenu par les chiffres allemands

Publié le 15 mai 2012 par Bourlingueur

La Bourse de Paris progressait mardi matin grâce à la hausse surprise de la croissance allemande au premier trimestre, mais les investisseurs restaient prudents face au blocage politique persistant en Grèce.

A 09H57 (07H57 GMT), le CAC 40 prenait 1,18% à 3.094,07 points.

« Les investisseurs se montrent plus optimistes dans les premiers échanges. L’annonce du produit intérieur brut allemand, ressorti au-dessus des attentes, a rassuré sur la solidité de l’économie » outre-Rhin, relèvent les analystes de Saxo Banque.

La croissance de la première économie de la zone euro affiche une hausse de 0,5% au premier trimestre, lui permettant d’éviter largement la récession crainte par certains.

« Le marché devrait rester très prudent dans l’attente de nouvelles fraîches pour prendre une réelle direction », estime toutefois Chris Weston d’IG Markets, en référence notamment à la rencontre en fin de journée à Berlin entre François Hollande, tout juste investi à l’Elysée, et Angela Merkel.

« Les investisseurs resteront à l’affût de la moindre parole ou geste susceptible d’illustrer les nouvelles relations qui vont se nouer au sein du couple franco-allemand », souligne le même analyste.

La poursuite de l’impasse politique en Grèce maintenait sous pression les places financières. Les dirigeants des partis politiques du pays se réunissent dans la journée pour tenter d’éviter de nouvelles élections et rassurer la zone euro.

En revanche, la décision de Moody’s ne fragilisait pas pour l’instant le secteur bancaire à Paris. L’agence de notation a infligé lundi un coup de massue aux banques italiennes, en abaissant la note de 26 d’entre elles dont les deux plus grandes du pays, UniCredit et Intesa Sanpaolo.

Sur le front des valeurs, Total, première capitalisation du CAC 40, gagnait 1,04% à 34,82 euro, porté par la recommandation à « achat » d’UBS.

Le CAC 40 en hausse soutenu par les chiffres allemands
Vivendi affichait la plus forte progression de la cote (+4,59% à 13 euros), aidé par la dégradation moins forte qu’attendu de son bénéfice net au premier trimestre et par la confirmation de ses objectifs pour l’ensemble de 2012.

Iliad s’envolait de 6,99% à 105,50 euros. Le propriétaire des opérateurs Free et Alice a vu son chiffre d’affaires bondir de 28,6% à 656 millions d’euros au premier trimestre grâce aux bonnes performances de Free Mobile et à la croissance des activités internet et téléphonie fixe.

Icade (+0,18% à 60,61 euros) n’était pas dans l’immédiat affecté par le recul de son chiffre d’affaires au premier trimestre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bourlingueur 5083 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine