Magazine Médias

Ron Paul ne s’est PAS retiré de la primaire républicaine

Publié le 15 mai 2012 par Copeau @Contrepoints

Contrairement à ce que la presse, tant française qu’américaine, tente de faire passer comme information, Ron Paul ne s’est pas retiré de la course à la primaire républicaine. Il est donc toujours opposé à Mitt Romney et continue d’ajouter des délégués pour la prochaine convention républicaine de Tampa, en Floride, prévue au mois d’août.

Ron Paul ne s’est PAS retiré de la primaire républicaineOn ne compte déjà plus le nombre d’articles de presse française qui titre vaillamment « Ron Paul se retire de la course » ou encore « Ron Paul abandonne », reprenant sans la moindre vérification de base les titres eux-mêmes faux d’une presse américaine largement opposée au candidat libertarien.

Le problème est ici que l’information véhiculée est… complètement fausse : non, Ron Paul ne quitte pas la course à la nomination républicaine. Il n’abandonne pas sa campagne. Il ne laisse pas Mitt Romney seul en lice, et il continue donc à se présenter dans tous les Etats où des votes restent à faire.

L’information initiale, que Contrepoints peut vous livrer ici, après une monumentale recherche sur Internet en allant directement sur le site de campagne du candidat, est la suivante :

« Our campaign will continue to work in the state convention process. We will continue to take leadership positions, win delegates, and carry a strong message to the Republican National Convention that Liberty is the way of the future. Moving forward, however, we will no longer spend resources campaigning in primaries in states that have not yet voted. »

On remarquera au passage que la nouvelle sur le site de campagne commence par un titre qui devrait normalement lever un minimum l’ambiguïté :
ron paul has not

(Note aux traducteurs anglais/français travaillant pour la presse française : le « has not » signifie une négation. Comme dans « Ron Paul NE s’est PAS retiré de la primaire américaine »)

En réalité, Ron Paul a simplement expliqué vouloir concentrer ses moyens financiers pour l’étape suivante de la primaire, à savoir la convention républicaine à laquelle il compte bien aller. Son équipe de campagne ne dispose en effet pas de suffisamment de fonds pour continuer à payer les spots publicitaires et les meetings politiques dans les états qui n’ont pas encore voté ; le mouvement paulite compte donc fortement sur ce qui a fait, jusqu’à présent, le succès de sa campagne : l’implication directe des citoyens.

D’ailleurs, cette implication n’est absolument pas prise en compte par les médias traditionnels qui ne comprennent en conséquence rien à la stratégie du candidat libertarien, comme l’explique fort bien Jesse Benton, son directeur de campagne :

—-
Sur le même sujet : La stratégie Ron Paul


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Copeau 583999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte