Magazine Côté Femmes

Valérie Trierweiler : Sourire de velours mais Dame de fer...

Publié le 15 mai 2012 par Audraygaillard

La femme Verseau est la femme moderne du zodiaque. Libre comme l’air ou le vent, elle est d’humeur instable et pas toujours facile à suivre ou à vivre… Ascendant Lion, elle a du style, du chien, une classe innée. Elle déteste la médiocrité, les simagrées. Clairvoyante, elle sait d’emblée à qui elle a affaire. Ses jugements sont carrés, tranchés, nets. Cette femme, c’est notre nouvelle First Lady : Une Verseau ascendant Lion…

Une nature fière, volontaire, indépendante.

Qu’on se le dise, Valérie Trierweiler déteste par-dessus-tout qu’on lui dicte sa conduite ! Fonction de quoi, étant suffisamment ouverte pour comprendre que les différences existent, elle respectera la vôtre… (Ouf !)

Exemplarité de l’ascendant Lion !

L’Ascendant Lion lui donne une forte conscience de sa personnalité, de sa place, de son rang, du rôle qu’elle tient : Tenue impeccable, tant sur le plan vestimentaire que dans son attitude, la nouvelle première dame est une femme droite, altière, digne… Hé, hé c’est qu’on aime tenir son image et faire son effet quand on est ascendant Lion… J’en sais quelque chose ;-)

Liberté du Verseau !

Mais cette première dame est aussi une native du Verseau : une femme libre, désinvolte, rebelle !  Une touche de sympathie dans le thème astral d’une femme de caractère. D’autant plus sympathique que le signe du Verseau occupe la maison VII, secteur relationnel par excellence !

Un brin d’opportunisme !

Madame Trierweiler a l’art de s’adapter aux ambiances, aux circonstances. Avec Vénus et Mercure en maison VII, secteur relationnel, elle se module en fonction de la personnalité qui lui fait face… Tout pour plaire ! Ou tirer profit fonction du but convoité.

Mais derrière les apparences…

Avec le signe du Lion, il faut toujours chercher ce qui se cache derrière le miroir. Qui est vraiment notre nouvelle First Lady ? Une femme insoumise et rebelle ? Ou une stratège redoutable et implacable ?

Observons son thème d’un peu plus près :

D’un côté : 4 planètes en Vierge, Lune/Uranus/Pluton/Mars.

De l’autre : Une conjonction Soleil Verseau/Saturne Poissons

Bam ! Voilà qui fait l’effet d’un couperet particulièrement aiguisé !

D’un côté : Saturne qui accompagne le Soleil

De l’autre : Uranus qui accompagne la Lune

Il y a là deux visages !

La femme communicative, séductrice, qui s’exprime avec intelligence et à propos.

La femme qu’elle cache, celle aux pulsions agressives réprimées (par la Vierge et par Saturne), mais qui ne la font pas moins font bouillonner…

Gare à la  cocotte minute ! Lorsque ça siffle, c’est explosif !

Cependant une grande, très grande maîtrise !

En effet, une Vierge s’efforce de tout contenir… A double tour les impulsions sauvages ! Sauf dans l’intimité bien sûr…

Vierge folle peut-être et même sans doute, mais jamais (complètement) en public ! En effet, Valérie Trierweiler canalise toute cette énergie emmagasinée. Son exutoire ? Le travail. Comme en témoignent les signes de Terre qui sont bien représentés dans son thème (la Vierge, Jupiter en Taureau culminant d’un côté et de l’autre Neptune Scorpion en Fond de Ciel).

En conclusion :

La première dame de France est une femme d’une grande force, qui se maîtrise et mène sa barque. Sous l’allure de la Lionne, elle est assez discrète ou très réservée, en fait très secrète. Certainement parce qu’elle fait tout pour se contenir par peur de déraper (dissonance Jupiter/Neptune). De ce fait, elle est sans cesse sous tension. Elle préfère de loin ne pas s’exposer et agir dans l’ombre et à point nommé. Redoutable et très efficace, elle manie l’art du compromis et de la séduction pour arriver à ses fins. Cachant bien son jeu, jouant la carte de la simplicité, c’est au fond une femme de pouvoir. Lorsque ses intérêts sont en jeu, mieux vaut ne pas être son adversaire. Gare à la Vierge qui, lorsqu’elle se « scorpionnise », peut se montre très venimeuse.

Valérie Trierweiler ne veut pas être une potiche et l’affirme avec fermeté en annonçant vouloir innover dans la fonction qui l’attend… Pourquoi pas ? Le risque est qu’elle s’aventure un peu trop vite au risque de porter de l’ombre au Président. Cela dit, question ambition, ils forment un bon tandem !

Audray Gaillard, Mai 2012.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Audraygaillard 1041 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine