Magazine Insolite

En Grèce On Retourne Aux Urnes... ENCORE!

Publié le 15 mai 2012 par Notrefaute
En Grèce On Retourne Aux Urnes... ENCORE!
Une réunion cruciale des chefs de cinq des sept partis grecs entrés au parlement le 6 mai s'est conclue mardi, selon un des participants, Panos Kammenos, sans qu'un accord ait été trouvé sur une coalition gouvernementale.
Les autres dirigeants participant à cette réunion visant à éviter un retour du pays aux urnes en principe le 17 juin, ont annoncé des déclarations ultérieures.
"Les forces politiques qui soutiennent le memorandum insistent pour malmener le peuple. Ils préfèrent les créanciers à une unité nationale", a affirmé M. Kammenos, dirigeant de la petite formation nationalo-populiste Grecs Indépendants, affirmant que ses interlocuteurs avaient rejeté une proposition de cabinet de crise qu'il avait émise.
Vers de nouvelles électionsLe dirigeant socialiste grec Evangélos Vénizélos a annoncé mardi que la Grèce devrait "hélas" retourner à des élections législatives, en principe dans un mois, faute d'accord sur la formation d'un gouvernement de coalition après le scrutin du 6 mai.
"Nous allons de nouveau vers des élections, dans quelques jours, dans de très mauvaises conditions", a affirmé M. Vénizélos, à l'issue d'une réunion cruciale avec quatre autres chefs de partis politiques, convoquée par le chef de l'Etat Carolos Papoulias.
"Les efforts de formation d'un gouvernement se sont conclus sans succès", a dans la foulée confirmé un communiqué de la Présidence, lu en direct par un journaliste de la télé publique Net.
Gouvernement d'affaires courantesM. Papoulias doit convoquer mercredi matin les chefs de tous les partis pour mettre en place un gouvernement chargé d'expédier les affaires courantes en vue de nouvelles législatives anticipées.
Réunion de la dernière chanceLa réunion de mardi était la dernière chance tentée par M. Papoulias pour constituer un gouvernement "de personnalités" en vue de sortir le pays de l'impasse politique, qui inquiète ses partenaires européens et les créanciers du pays, UE et FMI.
Le dirigeant conservateur de la Nouvelle-Démocratie, Antonis Samaras, M. Vénizélos et les chefs de la Gauche radicale Syriza, Alexis Tsipras, de la Gauche démocratique, Fotis Kouvelis et de la formation nationalo-populiste Grecs indépendants, Panos Kammenos ont participé à cette réunion. Le parti néonazi n'a pas été invité, et les communistes ont décliné.
L'euro chute après l'annonce de l'échecL'euro chutait lourdement mardi après l'annonce par un dirigeant politique grec de l'échec des négociations pour la formation d'un gouvernement, tombant sous le seuil de 1,28 dollar pour la première fois depuis quatre mois.
Vers 15H15, la monnaie unique, qui évoluait en légère hausse avant cette annonce, valait 1,2771 dollar, son niveau le plus faible depuis le 18 janvier.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Notrefaute 176 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte