Magazine Politique

Différence entre VOTE BLANC et VOTE NUL !

Publié le 15 mai 2012 par Castella

La politique est souvent un Charabia pour la plupart d’entre nous mais étant donné que nous VOTONS, il est IMPERATIF de savoir certaines choses :

Quelle est la DIFFERENCE entre l’ABSTENTION, un VOTE NUL et un VOTE BLANC ?

   Alors il arrive parfois que par envie de rébellion, nous ne voulons voter pour personne mais il est important d’aller voter.

Que faire ? Griffonner un bulletin, en mettre 2 ou aucun ou tout simplement mettre un papier blanc ? QUELLE CONSEQUENCE ???

Voilà donc EXACTEMENT la conséquence de vos votes :

1: L’abstention consiste à ne pas participer à une élection ou à des opérations de référendum. Elle traduit soit un désintérêt  total pour la vie publique, soit un choix politique actif consistant à ne pas se prononcer afin de montrer son désaccord. Quoi qu’il en soit, c’est comme si vous n’étiez PAS allé voter !

2: Le vote blanc consiste pour un électeur à déposer dans l’urne un bulletin dépourvu de tout nom de candidat (ou de toute indication dans le cas d’un référendum). Ce type de vote indique une volonté de se démarquer du choix proposé par l’élection.

Là vous avez voté !

3: Le vote nul correspond à des bulletins déchirés ou annotés. Il est parfois difficile d’interpréter le sens d’un vote nul. L’électeur peut ne pas avoir souhaité que son vote ne soit pas décompté (il a cru qu’une mention manuscrite ajoutée n’aurait aucune incidence). Mais, il arrive également que l’électeur ait volontairement déposé un bulletin nul pour manifester son opposition aux différents candidats et programmes présentés.

C’est un peu con d’aller voter et que son vote NE COMPTE PAS !

Lors du dépouillement les votes blancs et nuls sont comptabilisés et sont annexés au procès verbal dressé par les responsables du bureau de vote. Mais ils n’apparaissent pas dans le résultat officiel où ne sont mentionnés que le nombre des électeurs inscrits, le nombre de votants, les suffrages exprimés ( ensemble des bulletins moins les votes blancs et nuls).

Et si le vote BLANC était reconnu ?

Nullité si moins de 50 % des électeurs se sont exprimés.

   Les bulletins blancs désignent les votes non exprimés. Ceux-ci ne sont pas pris en compte par la classe politique, alors qu'ils sont parfois le signe d'un désaccord du citoyen sur le choix qui lui est proposé. Certains théoriciens proposent alors l'option « NOTA » qui permettrait d'exprimer un suffrage à l'encontre de toutes les personnes qui se présentent (“None of the Above”, traduit en français par « Aucun de ceux-là »).

   Il permettrait aux citoyens d'obliger une nouvelle tenue d'élection, avec des candidats nouveaux.

Alors voici en photo ci-dessous ce qui se passerait si LE VOTE BLANC ETAIT RECONNU :

Quoi qu’il en soit, votez bien, votez mal mais VOTEZ !!!

IMG_20120515_194424.jpg

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Castella 541 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines