Magazine Ebusiness

Facebook ES, DE et FR : la famille s’agrandit !

Publié le 18 mars 2008 par Vtillaud

Après la sortie de sa version espagnole, Facebook ne s’arrête pas là ! Ce célèbre réseau social est disponible depuis début mars en allemand et en français, et ce grâce à quelques 2 000 contributeurs !

En effet, pour localiser l’interface de son site de réseau social, Facebook a misé sur le crowdsourcing :

“le crowdsourcing consiste à utiliser la créativité, l’intelligence et le savoir-faire d’un grand nombre d’internautes, et ce, au moindre coût. La traduction littérale de crowdsourcing est « approvisionnement par la foule », mais ne reflète pas le véritable contenu du vocable.” (Source : Wikipédia)

Ce sont donc pas moins de 1500 traducteurs bénévoles pour la version espagnole et 2000 pour la version allemande qui se sont penchés sur la traduction de cette interface. Un système de votes par des utilisateurs et une relecture par des professionnels ont cependant permis de garantir une traduction de qualité.

Pour rappel, le crowdsourcing a déjà été adopté par des sites web dont la renommée n’est plus à faire : le fameux moteur de recherche Google ainsi que le non moins célèbre Netvibes traduit actuellement dans plus de 60 langues. Cependant, on peut quand même se demander pourquoi Facebook, dont le C.A a dépassé les 150 millions de dollars en 2007 (Source : L’Expansion), a choisi de miser sur le crowdsourcing, méthode risquée qui n’exclut pas les coûts (affectation de ressources pour la gestion du workflow, relecteurs …) et les délais.

D’ailleurs, MySpace, son concurrent direct, a opté pour une toute autre démarche : installer des bureaux dans les marchés locaux et constituer des groupes de travail en charge de la localisation. MySpace est actuellement présent à Londres, Paris, Berlin, Madrid, Milan, Stockholm, Helsinki, Oslo, Copenhagen, Sydney, Mexico City, Sao Palo, Buenos Aires, Toronto, Tokyo et Pékin et prévoit d’ouvrir très prochainement d’autres bureaux à Mumbai, Moscou, et Istanbul. Outre la localisation de ses interfaces, MySpace s’implante sur les marchés étrangers en participant à la promotion d’artistes locaux et de la culture populaire.

Quoiqu’il en soit, le nombre d’utilisateurs de Facebook en Allemagne, actuellement estimé à 1 million, risque de connaître une forte croissance maintenant que le site a été traduit. Il reste tout de même une ombre au tableau : studiVZ, une plateforme de réseaux sociaux spécialement conçue pour les étudiants et lycéens et déjà bien implantée en Allemagne.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vtillaud 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines