Magazine Côté Femmes

Mais dites donc c'est qu'on dirait...

Publié le 17 mars 2008 par Maroual

Mais dites donc c'est qu'on dirait...

17 mars 2008

Mais dites donc c'est qu'on dirait...

° Le mot clé de la semaine :

Mais dites donc c'est qu'on dirait...
... un chou fleur la Maroual!
Ouais, la coiffeuse m'a fait une tronche de cake en puissance. Je crois bin que j'avais jamais eu de problème avant ce coup-ci, j'étais toujours contente de ma petite bine en sortant. Bon beh là pour l'coup je crois que je suis tombée sur un vrai boulet. Que je vous raconte...
Alors primo, je ne connais Mamzelle Gestepeuassuré ni d'Eve ni d'Adam. Où qu'elle est ma coiffeuse habituelle hein? Nan parce que c'est pas que je flippe mais presque. Première étape, Mamzelle GPA me fait passer au bac, j'y dis que c'est pas la peine de me vider son shampoing quisentlabanane sur le haut du crâne because sont propres de ce midi. Ensuite démélâge, que dis-je ratissâge du crêpon... Et vlà ma coiffeuse Mamzelle Génialementdouce de d'habitude : " Pleeaaase help me, viens à ma rescousse!" enfin tout bas dans ma tête et dans mes yeux.
Le temps de tourner de nouveau la tête vers le miroir, l'autre taille et taille et retaille... " Woooh doucement l'amie! :choc: Z'allez me laisser le cailloux tout chauve, déjà que j'en ai pas énorme..."
" Mais non, je raccourcis zavez les pointes séches. Faites des soins? Faut faire des soins, parce que didonc j'ai jamais vu des noeuds pareils et bla et bla et bla..."
" :gromellecommeAbedansOddworld: marre de ct'éternel refrain... Coupe et fous moi la paix", toujours à l'intérieur de moi-même hein.
Sauf qu'elle m'a tellement fichue en boule à parler de ma toison bouton d'or comme d'un fétu de paille que j'a eu la maligne idée de fixer mes godasses tout le reste du temps... J'émerge de nouveau quand je sens un truc collant et mhumide sur le front... :yeuxécarquillés: Elle a quand même pas osé... Ah si! Elle m'étale de la mousse coiffante dans la frange... Ça boucle, ça colle, ça pue, c'est moche... On dirait un caniche déconfit. Quelle misère! Et comme ce tête à tête ne semble pas vouloir se terminer elle tente de me sécher vainement la tignasse pour finalement me laisser partir la tête toute mouillée après 15 minutes d'acharnement sèchecheveuhale tout partout sauf sur ma tête. Elle me fait payer les yeux de la tête (que j'ai pas quémandé sur le coup et que je suis trop coco*ne) et je retourne à ma voiture en tentant de me planquer comme je peux sous mon écharpe... Et dire que je dois renouveler ma carte 12-25 de la snceufeu, aller à la banque et passer à la fac tout ça dans l'heure... Ma ça va les gens ont eu la politesse de ne pas remarquer la pourraveté de mon couvre chef capillaire...
Je regrette de ne pas avoir eu le temps de prendre une tofo... J'ai été rattrapé par une averse salvatrice qui bousilla ma tignasse permanentée et je l'en remercie. Et vous zalors? Des anecdotes terrifiantes chez votre coupe-tiff'?
Mais dites donc c'est qu'on dirait...

Tout à fait, vous y êtes! :sal*pe:


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Maroual 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine