Magazine Bourse

Stockpress

Publié le 17 mars 2008 par Bernard Carlier

Meilleurtaux.com
 

Stocks-options et transmission universelle de patrimoine, article de Gestion de Fortune du mois de mars 2008

(Extraits d’article) 

L’administration fiscale a tranché récemment, dans un rescrit, la question du décompte du délai d’indisponibilité des stocks-options en cas de transmission universelle de patrimoine.

Elle a estimé que ce décompte est possible comme c’est déjà d’ailleurs le cas en cas de fusion-absorption mais sous respect de certaines conditions.

Lorsqu’une société fait l’objet d’une fusion-absorption, l’administration fiscale admet que la société absorbante reprenne les obligations de la société absorbée au regard des stocks options offertes par cette dernière à ses salariés. Dans ce cas, les options levées ultérieurement par les salariés de l’absorbée portent sur les titres de l’absorbante compte tenu de la parité d’échange des titres des deux sociétés.

Et les salariés de la société absorbée peuvent lever leurs options et acquérir puis céder des titres de la société absorbante à l’issue du délai d’indisponibilité courant depuis l’octroi des options par l’absorbée.

Mais cette tolérance (ancienne) ne vise que les fusions. Elle ne précise pas le sort des stocks-options lorsqu’il y a transmission universelle de patrimoine (TUP) résultant d’une dissolution sans liquidation d’une société ayant accordé des options à ses salariés.

Ainsi, la “neutralité fiscale” de l’opération de fusion est assurée en matière d’impôt sur le revenu comme elle peut l’être en matière d’impôt sur les sociétés, à condition que les parties optent pour le régime de faveur de l’article 210 A du Code général des impôts.

Mais, cette opération se traduisant par une simple décision de l’associé unique et non par la signature d’une convention entre les deux parties, la TUP ne donne lieu à aucune augmentation de capital et rend la détermination d’une parité d’échange sans objet.

Une situation pénalisante pour les bénéficiaires d’options émanant d’une société dissoute puisque leur délai d’indisponibilité est ramené à zéro à la date de l’opération, sans tenir compte de l’ancienneté de la décision d’octroi des options.

La question est tranchée : la direction de la législation fiscale vient de préciser qu’elle consentait à appliquer la tolérance existant en matière de fusions aux dissolutions sans liquidation sous réserve du respect de certaines conditions destinées à préserver les droits des optionnaires de la société confondue.

En savoir plus, www.gestiondefortune.com

Bonne journée


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Stockpress : une nouvelle taxation à 2,5% ?

    Un consensus se dessine sur une nouvelle taxation à 2,5 % des stock-options, article très intéressant de L’Agefi en date du 10 octobre 2007 Cette contribution... Lire la suite

    Par  Bernard Carlier
    BOURSE, CONSEILS, FINANCES
  • Stockpress : la rémunération des dirigeants et stock-options

    Rémunération des dirigeants et stock-options, article très intéressant dans Les Echos du 18 octobre 2007 Pour atténuer les conflits d’intérêts entre dirigeants... Lire la suite

    Par  Bernard Carlier
    BOURSE, CONSEILS, FINANCES
  • Stockpress

    Le Sénat limite aux nouveaux plans la surtaxation salariale des stock-options , article de La Tribune du 14 novembre 2007 La contribution salariale sur la... Lire la suite

    Par  Bernard Carlier
    BOURSE, CONSEILS, FINANCES
  • Stockpress

    Stock-options, actions gratuites : l’actionnaire est-il lésé ? article du Revenu Hebdo en date du 9 novembre 2007 (Extraits d’articles très intéressants)... Lire la suite

    Par  Bernard Carlier
    BOURSE, CONSEILS, FINANCES
  • Stockpress

    SOS stock-options, extraits d’articles du Nouvel Economiste paru le 1er novembre 2007 Halte au feu ! Les stock-options subissent un tir croisé contre elles... Lire la suite

    Par  Bernard Carlier
    BOURSE, CONSEILS, FINANCES
  • Stockpress : impact de la nouvelle taxation des stock-options

    Stockpress impact nouvelle taxation stock-options

    Quel va être l’impact de la nouvelle taxation des stock-options ? (article très intéressant lesechos.fr) Les résultats d’un sondage Euro RSCG C&O-Opinion... Lire la suite

    Par  Bernard Carlier
    BOURSE, CONSEILS, FINANCES
  • Stockpress : Pas d’augmentation pour nos grands patrons

    Pas d’augmentation pour nos grands patrons, article de Challenges en date du 6 décembre 2007 Pour la première fois, une recommandation Afep-Medef demande aux... Lire la suite

    Par  Bernard Carlier
    BOURSE, CONSEILS, FINANCES

A propos de l’auteur


Bernard Carlier 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte