Magazine Santé

ALIMENTS pour BÉBÉ: Des résidus de médicaments vétérinaires – Food Chemistry

Publié le 20 mai 2012 par Santelog @santelog

ALIMENTS pour BÉBÉ: Des résidus de médicaments vétérinaires – Food ChemistryLes quantités sont très petites, mais dans le lait en poudre et les aliments pour bébés à base de viande, il reste des résidus de médicaments vétérinaires donnés aux animaux d'élevage. Ces chercheurs de l'Université d'Almería (Espagne) ont mis au point une technique pour pouvoir analyser ces substances rapidement et avec précision. Des résultats publiés dans la revue Food Chemistry, qui suggèrent la nécessité de renforcer les contrôles sur l'administration de médicaments aux animaux d'élevage.


Ce sont des antibiotiques macrolides tels que la spiramycine, la tylosine, la tilmicosine utilisés par voie orale ou parentérale chez les animaux. Tilmicosin ou encore des antiparasitaires, comme la lévamisole qui peuvent perdurer jusque dans les aliments finis. Ces scientifiques de l'Université d'Almeria (UAL) confirment leur présence, et l'évalue grâce à une nouvelle méthodologie capable d'identifier les quantités infimes de ces substances qui restent dans les préparations alimentaires pour bébés.


«Les concentrations détectées sont généralement très faibles mais leur présence montre la nécessité de contrôler ces produits pour garantir la sécurité alimentaire » résume Antonia Garrido, Professeur de chimie analytique à l'UAL. Son équipe a développé une méthode dite «multi-résidus», qui permet de détecter plusieurs molécules à la fois dans les aliments pour bébés, basée sur des techniques chromatographiques pour séparer les composés et la spectrométrie de masse pour les identifier.


Cette méthodologie, précise, simple et rapide a été validée par l'analyse de 12 produits à base de viande (vache, porc ou de volailles) et 9 échantillons de lait en poudre. Les résultats indiquent que les concentrations de médicaments vétérinaires varient de 0,5 à 25,2 mg / kg dans le premier cas et de 1,2 à 26,2 mg / kg dans les laits en poudre. Au total, les chercheurs ont identifié 5 médicaments vétérinaires dans le lait en poudre et 10 dans les produits carnés, avec des concentrations plus élevées dans les produits de la volaille.


La Commission européenne réglemente les niveaux de pesticides et autres substances dans les aliments à base de céréales pour enfants et bébés, mais pas dans les aliments à base de viande animale. En l'absence de réglementation, une politique de tolérance zéro est généralement appliquée pour la présence de médicaments vétérinaires dans les aliments, car ils peuvent provoquer des réactions allergiques, développer la résistance aux antibiotiques et d'autres problèmes de santé.


Source: Food Chemistry 132 (4): 2171-2180, June 2012 (available on line). DOI: 10.1016/j.foodchem.2011.12.042.« Multiclass method for fast determination of veterinary drug residues in baby food by ultra-high-performance liquid chromatography–tandem mass spectrometry”. (Visuel SINC, vignette BabyBio)


ALIMENTS pour BÉBÉ: Des résidus de médicaments vétérinaires – Food Chemistry
Lire aussi :


CONTAMINANTS TOXIQUES: De l'arsenic et des métaux lourds dans les aliments pour bébés


Des PHTALATES identifiés dans plus de 100 médicaments et compléments alimentaires


Accéder au Dossier Diversification alimentaire de Santélog Petite Enfance. Pour y accéder, vous devez vous inscrire et vous identifier.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine