Magazine

Qu'attend la droite pour s'ouvrir à droite ?

Publié le 18 mars 2008 par Micheljanva

" Cantonales : la progression continue de la gauche | Accueil | La politique à la petite semaine "

18 mars 2008

Qu'attend la droite pour s'ouvrir à droite ?

Ivan Rioufol y va de son commentaire :

" L'échec de l'ouverture à gauche se confirme, à l'issue du second tour des municipales. Loin d'avoir affaibli le parti socialiste, la stratégie de Nicolas Sarkozy a renforcé l'opposition et démobilisé la majorité. [...] Une partie de l'électorat de Nicolas Sarkozy, en n'allant pas voter, a fait connaître sa déception devant des promesses non tenues du candidat à la présidentielle. [...] La gauche estime que seul le pouvoir d'achat obsède les électeurs. [...] Mais lire, par exemple, les commentaires sur ce blog, ouvert à tous, permet de mesurer l'importance des questions liées à l'identité nationale, à l'immigration, à la place de l'islam, à la cohabitation des cultures, à l'avenir de la France. Autant de sujets généralement occultés alors qu'ils sont, au delà de ce lieu de débats, au cœur des interrogations de bien des gens. Qu'attend la droite pour écouter ces inquiétudes? Elles expliquent pour beaucoup le découragement des Français."

Michel Janva

Posté le 18 mars 2008 à 10h09 par Michel Janva | Catégorie(s): France : Politique en France

Commentaires

Sarkosy a toujours eu un discours de droite pour attirer la majorité des français écœurés par le gaspillage d'argent donné aux immigrés et à tous leurs amis de la gauche caviar.
Ca a marché. Dans mon entreprise 80% des ouvriers ont voté Sarkosy, malgré mes avertissements.
Aujourd'hui, je ne suis pas sur d'en trouver 10% pour recommencer.
La déception est énorme.
Que la gauche ne s'en réjouisse pas trop, elle n'est toujours pas appréciée.

Ces élections ne sont pas leur victoire. Juste l'échec de Sarkosy. Ce n'est pas la même chose.

Le vrai drame de la France, c'est qu'il n'y a vraiment personne à ce jour, capable de prendre les rênes du Pouvoir. Il manque un Chef, un vrai, qui soit plus intéressé par le redressement du pays, que par sa minable ambition personnelle.

Il est nécessaire aussi d'avoir quelqu'un qui soit réellement libre d'esprit pour gouverner la France, et non pour obéir aux diktats de Bruxelles.

Dans les circonstances actuelles, si cet homme existait, pourrait-il accéder au Pouvoir par la voie des urnes ?
Et si oui combien de temps pourrait-il se maintenir au pouvoir ?

De fait, c'est possible si on croit aux miracles.

Dieu merci, j'y crois.

Dernière chose, pourquoi dites-vous: "Qu'attend la droite pour écouter ces inquiétudes? Elles expliquent pour beaucoup le découragement des Français." ??

La droite n'est pas aujourd'hui au pouvoir il faut le savoir, le dire et le redire.

Rédigé par : HB | 18 mar 2008 10:44:37

Sans la droite nationale, jamais aucune majorité durable basée sur la responsabilité, l'initiative, les valeurs le sens de l'autorité et des libertés, ne se dessinera en France. C'est aussi à celà que nous devons travailler en même temps qu'à la reconstruction de notre famille politique. Je ne crois pas à la fatalité de la marginalisation. La seule légitimité du combat politique c'est de chercher à accéder, d'une manière ou d'une autre, aux responsabilités du pouvoir. il ne s'agit évidemment pas de se perdre en chemin, mais, dans la fidélité à ce que nous sommes, à cette civilisation chrétienne et à ses principes intangibles auxquels nous croyons de toute notre âme - de permettre la mise en oeuvre d' une politique de reconstruction nationale. C'est dans cette perspective que nous devons désormais agir.

Rédigé par : Jean-françois Touzé | 18 mar 2008 11:01:17

Tout à fait d'accord avec l'analyse de HB !
Et c'est là tout le problème : QUI ?
Sans un réveil des consciences, pas de salut possible.
Mais j'y crois aussi : parlez autour de vous et vous verrez que la tolérance, l'assistanat, la gabegie politique, les mensonges électorales, la perte des valeurs, l'Europe des eurocrates, les super salaires de certains, l'asservissment à la consommation etc... TOUS en ont RAS LE BOL ! Par contre, retour au respect, à la famille, à une véritable éducation, à la Nation, à la langue française, aux exigences morales, à une véritable laïcité,
à nos racines etc... TOUS le demandent et s'ils ne l'obtiennent pas par la démocratie, il est à craindre que ce sera par la force...

Rédigé par : AML | 18 mar 2008 11:21:55

CONTINUER CE QUI N'A PAS ETE COMMENCE

Pris au piège de de ses balbutiements de réformes en trompe l'oeil, et de la volte-face de l'ouverture style IIIè république finissante, celui qui avait été élu grâce à l'appoint des voix de la droite lucide et inquiète devant la désagrégation du pays, ce bien élu,eh bien il a fort mal gouverné, et il est rejeté par une partie des électeurs écoeurés.
Il est bien tard pour se décider à gouverner enfin après une année perdue en clins d'oeil à toutes les forces organisées et interessées au maintien de la décadence.
Le bilan du ministre de l' Intérieur était mince(triplement des zones de non droit en une décennie), le prestige du Président sans aucun caractère pour forcer le destin est d'une consternante médiocrité; du cirque de la réception de Kadhafi au refus de toute réforme profonde, la France que nous aimions est l'homme malade de l'Europe, et je ne vois pas de médecins.

Rédigé par : BAINVILLE | 18 mar 2008 11:26:44

D'abord, la droite n'existe pas. l'agroupement de ceux qui se disent de droite n'est rien.

La Gauche existe, avec ses references puisees dans les "Lumieres", la franc maconnerie, le marxisme et le nihilisme.

Quelles sont les references de la "Droite" aujourdh'ui? AUCUNE.
Elle agit comme une boussole qui a perdu le nord, c'est un bateau ivre qui ne sait ou il va, qui n'a pas la volonte d'aller ou que ce soit.

En erradiquant le Catholicisme, nos adversaires sont les seuls maitres du jeu.


Une vraie droite ne pourra se reconstruire que sur la base de valeurs clairement distinctintes de celles de la gauche.

Les valeurs de la gauche se sont baties volontairement en opposition complete de l'Eglise Catholique.

Tout est a refaire. Seule une droite qui retrouvera et vivra intensement ses racines Catholiques sera une droite capable de tenir tete et de changer les choses.

Quant a l'homme providentiel, etant donne le manque de valeurs dans ce pays, je l'eviterais comme la pire des pestes.

Rédigé par : yako | 18 mar 2008 14:41:24

Pour l'homme Providentiel c'est pas compliqué : le retour du Roi de France sous l'impulsion d'une Ste Jeanne, ça ne vous rappelle rien ?...

Rédigé par : cosque | 19 mar 2008 11:40:10



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte