Magazine Politique

Désintox: Christiane Taubira et les drapeaux français

Publié le 21 mai 2012 par Letombe

Désintox: Christiane Taubira et les drapeaux français

Depuis samedi dernier, un certain nombres d'internautes proche de la droite et de l'extrême-droite ont lancé une rumeur nauséabonde sur le net.
Pour pouvoir attaquer le supposé angélisme de la gauche, ils n'ont pas hésité à falsifier le contenu d'une interview de la ministre de la justice Christiane Taubira, lui attribuant des propos qu'elle n'a tout simplement jamais tenu.
On retrouve ainsi des tweets d'un ancien responsables des jeunes UMP :

Désintox: Christiane Taubira et les drapeaux français

Le dérapage du FN sur le journal de bord de Jean-marie Le Pen.

Et même sur le profil twiter l'ancienne ministre Roselyne Bachelot :

Désintox: Christiane Taubira et les drapeaux français

D'après les différents messages postés sur les réseaux sociaux, la ministre de la justice aurait en effet déclaré sur RFI que : « Brûler des drapeaux français, c'est un geste de liesse pardonnable ». C'est un mensonge.

1/ Les propos supposés de la ministre.. n'existent pas

Les propos de la ministre auraient été tenus sur RFI.  Nous pouvons donc écouter la dernière interview en ligne et en date de samedi dernier, toujours en ligne sur le site de RFI
Il n'existe dans cette interview aucune discussion sur des drapeaux brûlés.

2/ Une photo...qui n'a rien à voir

Sur les réseaux sociaux et en particulier sur Twitter une image circule présentant un regroupement de personnes avec un drapeau brulé. La droite et l’extrême-droite repend la rumeur qu’il s’agit de drapeaux brulés soit à Toulouse, soit à la Bastille lors de la fête populaire célébrant la victoire de François Hollande à l'élection présidentielle.
Une rapide recherche sur Internet, en utilisant par exemple le moteur de recherche d’images tinyeye montre bien que l’existence de cette image est antérieure de plusieurs années aux faits qui sont actuellement relayés.
La photo est une image de l'AFP, datant de 2006. Il s'agit d'activistes du Hamas qui brûlent le drapeau Français à Ramallah. On est loin de la Bastille.
Alors que le gouvernement est nommé et que la campagne des législatives commence, la droite et l’extrême-droite utilisent l’amalgame, le mensonge et l’intox.
Une droite qui, en l’absence de propositions concrètes pour les Français, continue de jouer sur la peur et la division.
 
Les 10 et 17 juin prochains, il faudra donner une majorité au changement.
 
En matière de sécurité et de justice, le gouvernement agira avec détermination pour faire face au bilan lamentable des 5 ans passés.

Ne laissez pas passer l'intox !

> Répondez systématiquement aux messages que vous voyez passer sur le net à ce sujet en renvoyant à cet article.
> Signalez-nous les tentatives de désinformation.
>> Retrouvez notre dossier législatives


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Par Laurent Marie Coq
posté le 26 mai à 19:40

Tu es vraiment tops con pour ne pas avoir vu les drapeaux en feu sur les places de France le soir de l'élection.

A propos de l’auteur


Letombe 131269 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines