Magazine High tech

Etude sur le P2P

Publié le 18 mars 2008 par Philippe Lerouge

Javelin Strategy & Research a publié une étude sur les paiements par mobile de personne à personne (P2P). Basé sur des comportements et les business modèles de PayPal, Obopay et mChek, il en ressort les principaux aspects suivants.

La rapidité des transactions, associé à un service pratique mais sécurisé est le point qui ressort le plus. 63% des utilisateurs seraient intéressés d'utiliser le P2P si le process leur apporte plus de sécurité. 62% sont soucieux de la confidentialité de leurs informations et 52% des fraudes.

La catégorie d'âge entre 25-44 ans gagnant plus de $100,000 semble être la plus motivée argumentant que l'accès à leur compte de manière permanente est un avantage considérable. Pour les plus jeune entre 18 et 23 ans c'est le fait de ne plus avoir de cash ou de chèque qui est la motivation principale. De manière générale seulement 1 utilisateur sur 10 est prêt à utiliser ce genre de service aujourd'hui mais ce ratio est beaucoup plus élevé pour les communautés de migrants non bancarisés qui voient dans le P2P une une alternative au système bancaire classique. source : paymentnews.com

----------------

Key Findings of the Mobile Person-to-Person Report:

  • Consumers must have a strong sense of security with the mobile channel in order to adopt additional mobile banking services like mobile P2P payments.
  • Through consumer education, financial institutions must provide convincing evidence of the safety and security of customer across the mobile channel.
  • Mobile bankers and “tech savvy” consumers will be early adopters of mobile P2P payments. These target consumers will be critical in driving overall adoption because recipients of their transfers will also be pulled into the market.
  • Mobile P2P payments could pave the way to mobile merchant payments and mobile shopping. With advances in mobile browser technology on the horizon through open source platforms like Google Android and Apple iPhone SDK, mobile devices could eventually replace the use of credit or debit cards as a purchasing staple.

The report is based on an online survey of 2,192 consumers, a survey of 26 executives from the financial industry ,and ten interviews of executives in the payments industry.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippe Lerouge 149 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines