Magazine Médias

Pékin Express : Une élimination injuste !

Publié le 24 mai 2012 par Poclatelephage
Si j'avais deux sous de jugeote, je ne perdrais pas bêtement mon temps, compté en plus, à rédiger un sujet sur « Pékin Express », sachant que mon dernier résumé a eu un unique commentaire, de pitié en plus (c'était gentil quand même, merci à la personne qui s'est dévouée). Mais le résultat de l'étape d'hier est tellement injuste qu'il faut que je partage ma colère et mon désarroi.
Hier, Damien et Noëlla, les belges éprouvants dont je réclame désormais le départ à corps et à cris, étaient affublés de mes idoles ménagères de « C'est du propre », Danièle et Béatrice, baptisées pour l'occasion « Javel » et « Ammoniaque » par les frères hyper actifs. Quelle injustice me direz-vous, deux ralentisseurs au lieu d'un, pour l'auto-stop, mais il était prévu dès le départ qu'après l'immunité l'une des deux s'en aille.
Dans cet épisode, nous avons assisté à la renaissance de ma nouvelle favorite du jeu Cécilia et de son coéquipier le très attachant Joël. Mais il a été surtout marqué par le grand retour du drapeau rouge, dont se sont emparé les deux frères belges. Cécilia a juste pu rappeler qu'elle avait marqué à jamais le jeu avec sa stratégie diabolique d'arrêt à l'arrivée des autres équipes, ce qui lui avait valu d'être honnie par la France entière, enfin du moins les quelques pelés et les trois tondus qui regardent « Pékin Express ». Les finalistes de la dernière saison ont, eux, choisi de profiter de cet atout pour l'emporter, empêchant systématiquement leurs adversaires de les dépasser. Damien et Noëlla, que j'execre officiellement, ont fait semblant de ne pas saisir leur stratégie et ont joué durant tout l'épisode les victimes de leurs compatriotes. S'ils avaient passé plus d'une étape dans leur saison, ils auraient noté l'importance stratégique du drapeau rouge.
Pékin Express : Une élimination injuste !
Seules les hôtesses de l'air corses, mes favorites, ont tenté habilement et avec humour de contrer l'atout des deux belges : en traversant une première fois à gué une rivière pour le contourner puis accidentellement en empruntant un raccourci pour zapper des bouchons. J'ai pensé que leur audace allait payer et patatra à cause d'un automobiliste philippin qui a confondu les grottes de Lourdes locales, elles sont arrivées en dernière position derrière le couple belge insupportable, qu'elles ont affublé du prochain invité mystère. Bien fait...
En évitant le drapeau rouge, elles se sont ironiquement mises en difficultés.
Pour une fois qu'une épreuve est éliminatoire, elle coûte à nouveau la victoire à de bons candidats. Je suis déçue.
Sinon, j'ai beaucoup apprécié cet épisode drôle et dynamique avec quelques jolis moment partagés par Joël et Cécilia avec les locaux. En étant moins compétitrice, la championne de body-fitness gagne en humanité et j'en fais désormais ma grande favorite.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Poclatelephage 1254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines