Magazine Afrique

Le Ghana, premier pays foyer de diffusion de la photographie.en Afrique subsaharienne

Publié le 01 juin 2012 par Busuainn_ezilebay @BusuaInn_Ezile

Très tôt dans l'histoire de la photographie, le Ghana fut un creuset de diffusion de la photographie dans toute la sous région..
C'est ainsi que F.R.C Lutterodt (né à Accra en 1871- mort vers 1920) métis,  dont le grand-père venait d’Allemagne et dont les parents étaient africains ouvre son studio vers 1889.
Avec lui débute une dynastie de photographes ghanéen.
N. Walwin Holm (1865-?) dont la famille est issue de Grande-Bretagne,  métis comme le précédent, démarre ses activités photographiques professionnelles dans la même ville vers 1882, puis il ouvre un studio à Lagos en 1896 sous le British Lagos Protectorate. Il est le premier photographe africain à devenir un membre de la Royal Photographic Society de Grande Bretagne en 1897. En 1910 il retournera en Angleterre pour raison de santé, apprendra le droit et deviendra avocat. Profession qu'il exercera à Lagos (Nigéria).
  Son fils J.A.C. Holm (né en 1888 à Accra) poursuivra les activités du studio nigérian de son père. J.A.C Holm ouvrira son studio à Accra en 1919. Il formera James K Vanderdpuije,  également connu sous le nom de Nil Kofi Bruce II , autre photographe ghanéen célèbre, qui fondera le studio Deo Gratias en 1922.

Le Ghana, premier pays foyer de diffusion de la photographie.en Afrique subsaharienne

J.K. Bruce Vanderpuije (Ghana), Achimota School Boxing club, club de boxe de l'école d'Ahimota - quartier d'Accra - (1933) © J.K. Bruce Vanderpuije


A l’époque colo­niale, la photographie est réservée en général à l’élite bourgeoise ou commerçante. Par les portraits, la classe moyenne des Africains éduqués des villes portuaires rend manifeste sa nouvelle condition sociale et partage surtout un enthousiasme pour la nouveauté et pour les inventions techniques avec les Européens.
Le Ghana, premier pays foyer de diffusion de la photographie.en Afrique subsaharienne

Vers 1880, la photographie de studio se développe à Accra et dans les villes portuaires. Takoradi Sekondi (3ème ville du pays) est alors réputée pour ses photographes et studios comme Thommy's paramount studio et Emmanuel Ansa. La fille d'Emmanuel Ansa, Félicia Abban fut célébrée à l'indépendance du pays comme la première femme photographe professionnelle du Ghana.
Contrairement aux pays francophones voisins, il semblerait qu'aucun photographe européen ne se soit installé au long des côtes ghanéennes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Busuainn_ezilebay 3753 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog

Magazines