Magazine

Montée des eaux et de la bêtise

Publié le 01 juin 2012 par Bagada
   Les côtes de Caroline du Nord aux États-Unis ont un relief très peu élevé. Elles sont donc susceptibles d'être recouvertes par la mer avec la montée des eaux due au réchauffement climatique. Devant ce danger, les autorités fédérales américaines ont demandé à une commission scientifique d'évaluer les risques.  Le rapport de la Commission des ressources côtières de Caroline du Nord prévoit une montée des eaux d'un mètre d'ici à la fin du siècle, avec pour corollaire 5000 kilomètres carrés de terre passant dans la catégories des zones inondées ou inondables ce qui signifie en clair des conséquences économiques importantes avec le bouleversement de la politique locale d'aménagement du territoire, la fin de projets de construction de stations balnéaires et l'obligation de construire des routes surélevées.
Montée des eaux et de la bêtise
   Mais un groupement de 20 comtés de Caroline du Nord, le NC20, a jugé que le catastrophisme de ce rapport était très mauvais pour les affaires. Le lobby local est donc passé à l'offensive contre la commission scientifique et l'évaluation de la montée des eaux a été revue à la baisse... de 1 mètre on est passé à moins de 40 centimètres.
   Un texte amendant une loi sur la politique d'aménagement des côtes de Caroline du Nord a même été préparé pour ajouter des restrictions sur l'évaluation du niveau de l'océan dans cet état. Ce texte présenté par des élus républicains (encore eux... voir billet du 30 mai !) explique comment estimer la montée des eaux. On ne devra s'appuyer sur aucun modèle de climatologie mais sur une extrapolation à partir des relevés historiques du niveau de la mer depuis 1900. Quant à l'extrapolation elle-même, elle consistera en une simple ligne droite prolongeant la tendance passée...
"On ne peut que trouver inquiétante cette envie de vouloir faire taire la science par la législation et cette manière de se dire qu'un phénomène naturel sera limité parce que des responsables politiques ont décidé de le sous-évaluer. Cela rappelle évidemment l'arrêt aux frontières de la France du nuage radioactif de Tchernobyl. La hausse conséquente du niveau des océans au 21ème siècle aura lieu partout sur la Terre... sauf en Caroline du Nord où elle sera limitée à moins de 40 centimètres ! D'autres États côtiers américains comme la Louisiane, la Californie, le Delaware, le Maine se préparent respectivement à des hausses de 1m, 1m4, 1m5 et 2mètres." (Pierre Barthélémy, @PasseurSciences)
   Mais... no panic ! Je vous garde le meilleur pour la fin : le sénateur républicain (eh oui !) de l'Oklahoma, James Inhofe, pense que rien de tout cela n'arrivera car Dieu ne permet pas le changement climatique. Il cite à l'appui un extrait de la Génèse : "Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l'été et l'hiver, le jour et la nuit ne cesseront point." Il ajoute :
 "Dieu est toujours là-haut. Je suis scandalisé par l'arrogance des gens qui pensent que nous, êtres humains, serions capables de changer ce qu'Il fait avec le climat."
   Moi personnellement je suis scandalisé par la bêtise de certains (et je constate qu'on en trouve une belle concentration chez les républicains...)
Source : New Observer, Passeur de sciences,

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bagada 99 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte