Magazine Société

L'amitie se restaure, serait-ce tord ?

Publié le 02 juin 2012 par Fabianus
L'AMITIE SE RESTAURE, SERAIT-CE TORD ?
Plusieurs proches de l’ancien président Nicolas Sarkozy ont créé une association nommée « Les amis de Nicolas Sarkozy » ! La dénomination est vraiment très originale ! On sent une recherche de style ! A la sortie d’une réunion, mercredi, dans un restaurant parisien ils ont aussi exprimé le souhait « à titre personnel » du retour de l’ancien président dans la vie politique.
Le bureau de l’association a été adopté au cours de cette rencontre : Brice Hortefeux sera président (Un vieux rêve pour lui), Christian Estrosi (L’Est rosit mais pas que..) secrétaire général, Nadine Morano trésorière (jolie revanche pour celle qui visait Bercy), Nora Berra, Maurice Leroy, Pierre Charon, Claude Guéant et Christine Boutin (pas rancunière la Boutin) vice-présidents et Alain Joyandet, secrétaire général adjoint.
L’objectif est, selon un document transmis à la presse, de défendre l’« excellent bilan de Nicolas Sarkozy, être attentifs à la manière dont son bilan présidentiel sera présenté dans le débat public et faire vivre les idées et les valeurs qu’il a défendues tout au long de son mandat ».
C’est tellement beau que cela m’a inspiré une parodie de la chanson du grand Moustaki.
Les amis d’Nico étaient un peu blafards
Ils étaient sans boulot et trouvaient ça bizarre
Ils bouffaient du cafard mais dans cette famille
On se serrait les coudes pour éviter la vrille.
Ils rêvaient d’une guerre où de grands députés
Par eux parachutés glaneraient des lauriers !
Et s'il leur arrivait parfois de déprimer
Hortefeux ou Guéant  savait les dérider !
Les amis d’Nico conservaient les bras longs
Pour capter les médias par de sournois sermons
Ils exhibaient leur haine, de Copé à Fillon
Ils juraient revanchards labourer leurs sillons
Ils conspuaient la gauche et dans leur gueule de bois
Se sculptaient des sourires en fins ciseaux de joie
Quitte à jouer faux cul aux grands yeux du  public
En espérant garder la confiance des flics
Les amis d’Nico, on les reconnaissait
A leur manière d’éructer l’animosité
D’être mauvais perdants pour devenir quelqu'un
Ils voyaient en Paris la planche du destin

Morano renfrognée, Boutin tombée des nues
D’avoir à porter la Légion d'horreur - qui l'eût cru?
Mais la plupart d'entre eux se rebroussaient le poil
En bouffant du Hollande, en rêvant des étoiles…
Les amis d’Nico ont quelque peu vieilli
Certains sous le camouflet se sont rabougris
Le cheveu est plus long, on ne se rase pas

On attend l'ami Nico et sa Carlita
Nicolas un recours : ils ne désespèrent pas
Le revoir triomphant pour leur montrer le pas
Dans les rues de Paris, sur les routes de province
Quand les rosiers mourront il reviendra le prince
Pour ses copains, d’abord, comme le chantait Brassens !
  

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabianus 1077 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine