Magazine Info Locale

"Rendez-vous aux jardins" cette année Bernay s'y est investie pour notre plus grand plaisir...(dernière partie).

Par Unevillemaville2
Suite de l'article de mardi :
Il y avait jusqu'au milieu des années 1980 quelques statues exposer sur leurs socles à divers endroits du jardin. Mais dans les années 1990 la municipalité a décidé de les retirer, car des dégradations volontaires leurs fessait courir un risque et pour le passant aussi (tous mes propos sont tirés de mon vécue propres est de ce que j'ai pu voir du fond de cartes postales anciennes de Bernay). Enfin, nous pouvons finir notre visite par le jardin de l'hôtel de la Gabelle.
 (Le jardin de la Gabelle aujourd'hui 21 ème siècles)  (Jardin de la Gabelle en 1903) Ce haut lieu d'histoire, qui fut près de 40ans l'endroit rêver ou bon nombre de musiciens classiques (mais pas seulement) locaux on œuvrer, je parle de l'école de musique. Donc, hôtel (particulier) dont les jardins furent, nous apprend-on, "Installé dans l’axe de la cour et du corps de logis". L'architecte qui œuvra pour nous offrir ce que l'on voit aujourd'hui (réhabilité il y a de nombreuses années, voir photo du lieu en 1909 et aujourd'hui) s'appeler "Jacques (Ange) Gabriel" (3). Cette architecte ami proche du roi Louis XV construisit cet hôtel pour le sieur "Jacques Philippe Bréant". Cet hôtel que je désigne comme "Particulier" dit de "La Gabelle" fut fini en 1750. On peut voir la beauté et les finesses architecturales et les nombreuses ornementations sculpter sur la face avant de ce lieu. Mais, ce qui nous intéresse, ici c'est la création du jardin. Il créa donc un mini-jardin dit "A la Française", mais vous aller me dire, cela veut dire quoi "Jardin à la Française" ? Cela veut dire que "Gabriel" useras de son savoir et des règles de bases que sont : ·Le plan avec une géométrique qui exploite pleinement les nouvelles découvertes de l'optique.   ·Une terrasse surélevée qui le domine et permet ainsi au visiteur de saisir d'un seul coup d'œil l'agencement du jardin. ·Un axe perspectif qui passe par les appartements. ·  Et enfin, sur cet axe s'ordonnent symétriquement les points suivant : 1-   Les allées. 2-   Les figures géométriques des parterres et bassins. 3-   Et enfin, les alignements d'arbres. C’est ainsi qu'à une échelle soit beaucoup plus petite et limitée dans l'espace du terrain offert que celui-ci nous donnera à voir toute la beauté de s'est mini haies et sculptures végétale. En des explications plus techniques la charmante maitresse de balade expliqua à la quelques dizaines de personnes présentes ce dimanche-là, le pourquoi du comment de ce jardin-là. Espèrent que l'année prochaine nous puissions visités les quelques beaux jardins intérieurs cachés de toutes c'est belles maisons bourgeoises datées de 1700 et 1800 dont Bernay regorge. Alors laissons-nous rêver à de doulces déambulations prêtes dinatoires dans les mini-allées du jardin de la "Gabelle" éclairé aux simples lumières des chandelles…
  (1)   Visite guidée conçue et commentée par l'association des historiens locaux. (2)   Cœur du jardin public labellisé "LPO (3)   "L.P.O" Ligue protectrices des oiseaux de ville. (4)   Voir lien internet, ci-dessous qui vous renvoie sur une page lui étant consacrée. Photographies :  "Jardin de l'hôtel la Gabelle de Bernay" par le citadin juin 2012®©. Portrait de "Jacques (Ange) Gabriel" par "Lerouge, Jean Nicolas" (1776 - 18 ?) graveur archives nationales. Vidéo :  "Jardin de l'hôtel dit de la Gabelle de Bernay" par le citadin juin 2012®©. Voici un lien internet vers une page "Wikipédia" qui retrace la vie et l'œuvre de cet architecte de renom qui œuvra à Bernay par amitié pour Mr Bréant : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ange-Jacques_Gabriel

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Unevillemaville2 701 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog