Magazine Asie

La Chine aime les Chiffres (et moi aussi)

Publié le 19 mars 2008 par Nacene
chiffres-chine.jpg La chine aime beaucoup les chiffres. Chiffres sur la croissance (10.9% en 2007), chiffres sur le nombre d’internautes (210 millions en 2007), chiffres sur les détenteurs de téléphones mobiles (555,8 millions). Moi aussi, j’aime le "virgule 8" après 555 millions. Les chiffres, les beaux chiffres.

Alors je voudrais faire quelques calcules moi aussi, et oui, la chine et moi avons la même passion, les chiffres. Par exemple, le nombre de références aux droits de l’homme « au hasard » sur le site de l’agence de presse officielle nationale : 832. Oui, 832 dépêches qui parlent des droits de l’homme. D’ailleurs, en réponse à la critique américaine sur les droits de l’homme en Chine, les chinois ont sorti un rapport sur la situation des droits de l’homme … aux USA. Ah, les connaisseurs apprécieront.

D’autres chiffres, aller, pour vous d’autres chiffres sur le vocabulaire imposé par pékin. Le mot en vogue, "Harmonie", il est dans toutes les bouches « officielles » ici. Cela va du "développement harmonieux" du pays (59 fois sur le site) aux "relations bilatérales harmonieuses" (12 fois sur le site), au total, sur le site de xinhua, il y a 554 fois le mot harmonieux ou harmonie. Les journalistes chinois doivent se battre tous les matins pour l’inclure dans au moins une dépêche, les ordres sont les ordres…

Ce n’est pas tout, il y’a aussi l’expression, très en vogue, de « relations mutuellement avantageuses » 82 fois sur le site de xinhua, ou sa petite sœur, les « relations mutuellement bénéfiques » présente 158 fois, avec ça, on arrive à 240 occurrences. Y’en a qui auront leurs primes à la fin de l’année, ils auront bien relayé ce qu’il fallait. Relation mutuellement hamonieuses veut bien sûr dire "on ne fait pas de dumping", "nous ne tirons pas la couverture vers nous" et aussi "importez nos produits on est sympas".

Il y’a aussi « Tibet » associé à « inaliénables », 13 fois sur le site, "Tibet" et "developpement", 407 fois, sans oublier "Tibet" et « réforme », 87 fois, et bien sûr, tenez vous bien, Tibet et « libération pacifique », 15 fois. En langage de la rue, ils ne doutent de rien et disent des grosses conneries, en langage diplomatique, on appelle ça avoir un vocabulaire pour le moins audacieux.

Mais la Chine est aussi à la mode, elle parle de « développement durable », 462 occurrences sur xinhua. On mélange un peu de vocabulaire communiste avec un peu de vocabulaire progressiste, avec un peu de chance, on ne saura plus faire la différence entre les deux.

Pour paraphraser Jean Dion, je dirais que les chiffres sont dans ce pays ce que les lampadaires sont aux ivrognes : ils fournissent bien plus un appui qu’un éclairage…




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nacene 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte