Magazine Europe

Edition, Restauration et Macarons

Par Zazainlondon
Une fois n'est pas coutume, je vais faire un peu de pub pour les copains sur ce blog...
En tant que bloggeurs, nous sommes souvent sollicités par des boîtes de marketing machin-chose pour coller des pastilles de pub sur notre site, moyennant finance risible. Sites de voyages, séjours linguistiques,  guides touristiques, abonnements au magazines français, un large éventail d'annonceurs s'adressant aux blogs "de voyage et d'évasion" (dixit, j'invente rien).
Je n'ai jamais cédé aux sirènes de la pub en ligne tout d'abord parce que j'ai pas envie que mon blog ressemble à un sapin de Noël mais surtout parce que je comprend pas bien comment ça fonctionne et à mon sens, l'échange de liens rime avec dégueuli de spams. Mari me pousse à le faire, ne serait-ce que pour payer mon cappucino quotidien mais ça, c'est encore un raisonnement de financier suceur de sang!
Cependant, il faut bien que je tire mon chapeau à ceux qui se sont donnés un mal fou pour rebondir à New-York et prendre le risque de changer de carrière pour vivre l'american dream version frenchie. Quand on vous dit que les Etats-Unis vous donnent l'opportunité de réussir en se reconvertissant dans des jobs diamétralement opposés à ce que vous faisiez en France, ce n'est pas une légende. L'esprit d'entreprise, le dépassement de soi, la prise de risque et le travail acharné sont des valeurs qui trouvent un vif écho, notamment à New York.
Il y a tout d'abord Charlotte Le Grix de La Salle
Présentatrice pendant 10 ans sur Canal+, elle a débarqué il y a 2 ans maintenant en se demandant comment se reconvertir après des années on TV. Personnellement, je ne l'avais jamais vue à la télé : tout d'abord parce que les Matinales, c'est beaucoup trop tôt pour moi et en plus, on ne captait pas la télé française à Londres à sa grande époque. Charlotte, c'est surtout la belle-soeur d'une copine et la première maman à m'avoir adressé la parole quand j'ai débarqué, l'air hagard, le premier jour à l'école. C'est aussi elle qui m'a embarquée dans mes premières soirée new-yorkaises, consciente dès le départ que j'étais une bonne pochtronne...
Probablement la plus new-yorkaise de mes copines, elle a pondu en rien de temps un petit guide par la force de ses 10 doigts, New-York, l'Essentiel aux éditions Nomades, en vente partout :
Edition, Restauration et Macarons
petite photo souvenir de sa dédicace fin mai à New York
Soit 160 adresses à la pointe de la vie new-yorkaise, répertoriées, testées, approuvées et illustrées par un auteur habitant New-York, ce qui n'est pas forcément le cas de tous les guides. Je l'ai vu courir dans tous les sens, son calepin en main, l'appareil photo en bandoulière, ses 2 enfants jamais loin, sa chambre tapissée de notes et reconvertie en tableau excel! Le résultat est top, tient dans une poche (ou dans le sac à couches, au choix), complétera parfaitement votre Guide du Routard et épargne votre porte-monnaie.
Il se trouve ensuite que sa soirée dédicace s'est passée chez Sushi-Shop.
Tous les parisiens connaissent cette chaîne se sushis et je commandais systématiquement chez eux à l'époque où j'habitais à Paris. Ouvrir un restaurant de sushis à New-York, c'est quand même risqué quand on sait que les meilleurs restaurants japonais au monde se sont retrouvés à Manhattan...Mais qu'importe, Bruno et Ingrid, beaux, jeunes et minces, ont lâché leurs vies confortables parisiennes (lui chez Carat, elle chez l'Oréal) pour se lancer dans la restauration: lui derrière la caisse, elle avec son joli tablier noir, assez dingues pour ouvrir le restaurant tous les jours même au Memorial Day! Je vous invite donc à passer les voir ou à tout simplement commander en ligne (même sur Delivery.com), le lunch menu est franchement pas cher pour le quartier et on en ressort plein comme un cartable.
Edition, Restauration et Macarons
Edition, Restauration et Macarons
Sushi Shop - 536 Madison Avenue
Et last but not least, les desserts de Sushi-Shop viennent par un heureux hasard de la pâtisserie Mille-Feuille dont je vous avais déjà parlé dans un précédent post.
Nathalie et Olivier, ils vont grave me manquer quand je serai partie... Ils ont abandonné leurs jobs d'ingénieurs fonctionnaires (et tout le confort qui va avec) pour retrousser leurs manches et se lancer dans l'aventure. 
Résultat, ils sont en passe de devenir de vraies stars à New-York : du WSJ, à ABC en passant par Zagat, tout le monde s'extasie devant leurs produits car si Olivier a bien compris un truc, c'est qu'il fallait pas lésiner sur le beurre pour que ce soit bon, et rien que pour ça, je lui en serai éternellement reconnaissante! Loin de s'encroûter, ils ont fait péter la coucheuse à macarons, vont bientôt déplacer leur centre de production à Brooklyn pour laisser plus de place pour leur fameuses "Macarons and Croissants workshops" et ne cessent d'innover leurs produits dont je vous un délicieux aperçu :
Edition, Restauration et Macarons
Edition, Restauration et Macarons
Edition, Restauration et Macarons
Ils sont pour moi ceux-là!!!
Edition, Restauration et Macarons"C'est moi qu'a fait tout ça avec mes petits doigts!" 
Mille Feuille Bakery552 La Guardia Place (btw 3rd and Bleecker Street)
Voilà, tout ça pour dire que j'applaudis encore et encore et je suivrai attentivement de Londres leur évolution en leur souhaitant tout le succès qu'ils méritent : car il n'y a pas de secret, pour réussir, faut bosser dur et avoir un soupçon de folie!
So long my friends ;))

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Zazainlondon 3355 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte