Magazine Beauté

La poudre Terracotta, éternelle…

Publié le 12 juin 2012 par Guerlain

La poudre Terracotta, éternelle…Depuis des décennies, elle occupe, indétrônable, une place de choix dans notre nécessaire à maquillage. La Terracotta a connu des déclinaisons depuis sa création en 1984, ce qui la rend encore plus indispensable. Récemment, Guerlain a réédité Terracotta light, pour que les peaux claires en profitent aussi. 

Quand Guerlain a lancé la poudre bronzante en 1984, elle produisait une petite révolution dans l’univers du maquillage. Facile à appliquer, évitant le recours à l’épaisseur obstruante d’un fond de teint, elle fut adoptée rapidement par les femmes et devint un lément pilier des trousses à maquillages.

Le fait que Guerlain n’ait pas eu tellement besoin de la renouveler au cours des ces 30 dernières années montre assez que le produit est performant dans l’absolu et qu’il n’y a pas lieu de lui créer de nouvelles vertus. La maison a cependant pris en compte les mutliples carnations qui existent dans la nature et ont décliné le produit en conséquence.

Ainsi, 5 poudres terracotta différentes existent pour s’adapter au mieux au teint de notre peau. Parmi elles, la Terracotta mosaic, qui peut s’appliquer à la fois sur le visage et sur le corps, pour des bras et des gambettes aussi ensoleillés que notre minois; Terracotta minéral, qui permet d’unifier notre teint; ou encore Terracotta 4 seasons, conçue pour suivre le fil des variations saisonnières.

Terracotta light, poudre bronzante légère pour les peaux claires à très mates, vient d’être rééditée pour de petites améliorations concernant essentiellement les teints clairs. Les jolies blanche-neiges pourront donc aussi faire l’acquisition d’une poudre qui leur correspond!




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guerlain 22 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog