Magazine Environnement

Rapport du GIEC

Publié le 12 juin 2012 par Dedu

Le prochain rapport du GIEC doit sortir l'année prochaine, en 2013. Mais les grandes orientations des résultats scientifiques commencent à circuler dans le monde scientifique : la situation serait encore plus catastrophique que précédemment estimé.

Les projections à scénario constant (pas de modification des comportements, ce qui correspond au constat de la dernière décennie) aboutiraient à une augmentation de 14 degrés pour la fin du siècle !

Un tel chiffre ne signifie pas grand chose pour une majeur partie de la population. Un exemple, avec les biais que cela comporte, est parfois nécessaire : le climat de Nantes correspondrait alors à celui du Caire actuellement. On imagine bien alors qu'un tel changement serait plus qu'un défi pour l'humanité telle que nous la connaissons.
Elle serait amenée à《 disparaître 》: l'évolution serait telle, sur une durée très courte, qu'une part importante de la population mondiale ne pourra y survivre.

Mais le GIEC est, avant tout, une émanation de l'ONU. Combien de pays accepteront de cautionner de pareilles conclusions et ce qu'elles impliquent ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dedu 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte