Magazine Cinéma

Film : "Cosmopolis" de David Cronenberg

Par Dina_gar

   Enfin un film qui m'a plu   .. J'ai lu le livre de Don DeLillo à la sortie de sa traduction en français. Le style m'avait paru assez ardu au début ; dans le film j'ai retrouvé la même progression vers l'enfer assortie d'un style et d'un vocabulaire dans les dialogues  qui deviennent de moins en moins abstraits au fur et à mesure que le film avance .  Eric Packer ,  l'homme le plus riche du monde  ,  dans sa  longue limousine blanche , traverse  New York qui reçoit le président  des Etats Unis  et une manifestation  . Dans sa luxueuse limo , il reçoit   son conseiller en affaires , des femmes  -la sienne ,  riche héritère , est froide  et  ne lui accorde que peu de faveurs - son médecin  ,   qui lui trouve une anomalie à la prostate..... Sa  voiture est taguée par les manifestants . Pendant ce voyage vers le  coiffeur de son quartier d'origine chez qui il va se faire couper les cheveux , tout se dégrade : il perd son argent , en même temps  qu'il se défait de ses lunettes noires ,de sa cravate ,de sa veste....  Et c'est en chemise blanche un peu débraillée , qu'il va rencontrer le tueur  qui le cherche depuis le début... La dernière scène , longue  ,  montre l'affrontement d'Eric Parker  (   Robert Pattinson ) et de celui qui a souffert  de la richesse  de l'autre  (Paul  Giamatti ) .. Les deux hommes  sont face à face, humains  ,  pathétiques  ; c'est la fin d'un film grandiose qui démarre dans l'abstraction d'un intérieur luxueux de limousine et se termine dans le décor sordide d'un appartement  de quartier  populaire ....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dina_gar 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine