Magazine France

La perruche Royal n’est pas encore sur son perchoir (et c’est tant mieux)

Publié le 12 juin 2012 par Gédécé @lesechogaucho

La perruche Royal n’est pas encore sur son perchoir (et c’est tant mieux)On peut concevoir que la candidature de Falorni aux législatives à La Rochelle, qui s’acharne à se maintenir face à Ségolène Royal, promise à de plus hautes ambitions, énerve en haut lieu au PS. Cela fait forcément désordre, en termes d’images et de crédibilité, et attire les critiques faciles des railleurs d’autres camps politiques. Mais aussi l’énervement des militants de leur parti autrefois commun qui n’a pas hésité à bannir l’ex-secrétaire départemental PS de Charente Maritime qu’est Falorni. Belle reconnaissance pour services rendus… alors que les militants locaux, eux, n’ étaient pas favorables à la candidature de Royal et avaient désigné comme favori leur ancien secrétaire départemental. Mais Madame la duchesse du Poitou a donc choisi de passer outre la désignation de Falorni par les militants, par ambition de perchoir… Elle récolte donc ainsi la monnaie de sa pièce, et l’entêtement de son adversaire est d’autant plus compréhensible quand on connaît l’histoire… Son obstination ne peut être que compréhensible tant son honneur a été bafoué. Quant à Ségolène Royal,si elle perd dimanche, ce ne serait que justice : ça lui apprendra à s’asseoir sur la démocratie… Et le tweet de Trierweiller ne change rien à l’affaire. N’a-t-elle pas en outre le droit à l’indépendance, plutôt que de vivre comme une potiche à l’ombre de son auguste mari ? Ce serait à l’honneur de celui-ci d’ailleurs que de lui laisser sa liberté de ton et de parole. Et ça aurait valeur d’exemple envers les machos de tous poils de ce pays qui prônent la parité dans les mots, mais l’appliquent si mal dans les actes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 133967 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog