Magazine Livres

L’utopique bibliothèque universelle, incompatible avec le copyright ?

Par Dedicaces @Dedicaces

Actualitté : Comme son homologue The Internet Archive, la Digital Public Library of America (DPLA) entend proposer une plateforme à but non lucratif, dans le but de mettre à la disposition du plus grand nombre des livres gratuits, et ce, sans transgresser le copyright des auteurs. Une façon de réaliser le rêve de H.G. Wells, exposé dans World Brain : « Le temps est proche, où n’importe quel étudiant, n’importe où dans le monde, pourra s’installer avec son projecteur [...] pour étudier la réplique parfaite de n’importe quel livre, n’importe quel document. »

L’utopique bibliothèque universelle, incompatible avec le copyright ?

Si, depuis 1938 et la publication de World Brain, la technologie ne s’est pas arrêtée au microfilm, l’idée reste la même pour les responsables de la DPLA :  « Le moment est venu de lancer un projet ambitieux à même de réaliser la grande promesse d’un Internet au service du partage de l’information et d’utiliser la technologie pour promouvoir de nouveaux savoirs et découvertes aux États-Unis » peut-on lire sur le site du projet, qui devrait être en ligne pour avril 2013.

À moins d’un an de l’échéance, les porteurs du projet, programmeurs, philosophes ou universitaires ne dissimulent pas le problème majeur auquel ils font face : « Les problèmes juridiques sont très nombreux », commente laconiquement Robert Darnton, un éminent historien. Les procès à répétition intentés à Google Books (voir l’Actualitté) ont obligé les porteurs du projet DPLA à la prudence.

(…..)

Lire la suite sur Actualitté >>>>


Classé dans:- Édition, Actualitté

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dedicaces 37880 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine