Magazine Bd

Review – Star Wars Boba Fett is Dead #3

Par Citizene

Boba Fett est mort ! En tout cas c’est l’information qui circule dans la galaxie et cette « fausse » nouvelle arrange bien le chasseur de prime qui peut agir dans l’ombre.

À la rescousse de la femme de Fett

Dans cet avant dernier numéro de la mini série « Star Wars Boba Fett est mort », le chasseur de prime est à la recherche de son pseudo tueur pour se venger. Dans le même temps Connor Freeman a été mandaté par Fett pour protéger son ex femme Sintas Vel.

Le seul jedi que l’on voit dans ce numéro se situe dans les deux premières pages du numéro et ce n’est pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit de Dark Vador. Ensuite tout ce passe entre chasseur de prîmes, stormtrooper et « simple » résident de la galaxie.

Review – Star Wars Boba Fett is Dead #3

Le scénariste Tom Taylor est un habitué de l’univers Star Wars, puisque tous ces travaux chez Dark Horse comics se situe dans une galaxie très lointaine. De Dark Maul au Yuuzhan Vong, Taylor a fait le tour de l’univers et de ses personnages. C’est donc sans surprise que nous découvrons une histoire bien ficelé.

Il a parfaitement su mélanger deux histoires pour apporter du rythme à son récit. Au départ Fett s’introduit dans une base impériale, pendant que sa femme se défend contre des tueurs professionnels. Et quand l’action se termine du côté de sa femme, Fett prend le relais et assiège la base impériale. En bref, les temps morts sont très bien maîtrisé.

Comme dans une peinture

Côté dessin, nous ne sommes pas déçu non plus, Chris Scalf réalise les couvertures et les intérieurs de ce numéro avec un style qui nous change des comics habituels. Un style qui rappelle celui d’une peinture. Même si tout n’est pas parfait dans ce numéro, l’artiste livre une très bonne copie. Les personnages sont bien réussis dans l’ensemble. La femme de Fett ressemble étrangement à Lara Croft mais, ce n’est pas pour nous déplaire.

Notez que Scalf a déjà travaillé avec Taylor plusieurs fois sur d’autres titre de l’univers Star Wars.

Conclusion

C’est un bon numéro qui ne souffre pas de l’absence des Jedis/Sith. À vrai dire, c’est même rafraichissant de lire une histoire sans parler de la force. Le cliffhanger annonce un dernier numéro plein de rebondissements. J’imagine que Fett sera dans l’obligation de venir à la rescousse de sa femme et sa fille…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Citizene 482 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines