Magazine Séries

Critique Ciné : Friends With Kids, une pincée d'amour...

Publié le 18 juin 2012 par Delromainzika @cabreakingnews

20001055.jpg

Friends With Kids // De Jennifer Westfeldt. Avec Jennifer Westfeldt, Kristen Wiig, Adam Scott et Maya Rudolph.


Friends With Kids est une petite comédie romantique américaine tout ce qu'il y a de plus respectable. Malheureusement, elle n'a rien de mémorable. Disons que le propos est souvent trop bavard et noie ainsi l'histoire dans quelque chose trop sentimental. J'aurais largement préféré que l'on en fasse moins autour de nos deux tourtereaux et que l'on sache mieux se servir des seconds rôles. Ces derniers sont utilités mais uniquement dans la seconde partie du nom. Notamment Jon Hamm, excellent mais cantonné à quelques répliques pas splendides malheureusement ou encore la charmante Kristen Wiig révélation de l'été dernier dans Mes Meilleures Amies. Franchement, pas de quoi être surpris. Sauf peut être par Adam Scott, qui, malgré le rappel de son personnage de Parks & Recreation, livre dans Friends With Kids une prestation touchante d'un homme qui a tant d'amour a donner. En utilisant un sujet vu et revu, Friends With Kids ne fait malheureusement pas dans l'originalité. Son scénario est prévisible et pas assez bien construit.
Julie et Jason, deux célibataires vivant dans le même immeuble de Manhattan, chérissent leur indépendance. Malgré cela, et malgré aussi l'exemple chaotique donné par leurs amis devenus parents, Julie éprouve le pressant désir d'avoir un enfant. Jason la persuade de lui en faire un et de partager avec elle les responsabilités parentales, sans que chacun ne renonce à la quête du conjoint idéal. La "transaction" acceptée, un bébé vient au monde, et tout semble fonctionner. Du moins jusqu'au jour où Jason fait la connaissance d'une danseuse. Se sentant larguée, Julie redouble d'ardeur dans sa recherche de l'âme soeur, qu'elle croit finalement avoir trouvé en la personne d'un séduisant divorcé. Bientôt, les bouleversements sentimentaux mettent en péril l'entente qui lie les deux amis.
L'histoire de Friends With Kids était sympathique mais pas assez bien foutu pour surprendre. Disons que le film parle encore et encore, et n'agit pas beaucoup. On a donc pas mal de scènes de discussions entre les personnages, et notamment nos deux héros. Ils ne font pas grand chose. Il y a quelques éléments qui malgré tout raviront les fans de Mes Meilleures Amies (ou Bridesmaids) puisque l'on retrouve en quelque sorte l'ambiance de ce film ici. Mais c'est moins visible, à cause du scénario. L'ambiance est donc plutôt cosy et bonne. Je me suis trouvé mis à l'aise rapidement par ces personnages et ce qu'ils veulent nous faire voir. L'idée de développer la parentalité amicale n'était pas une mauvaise idée en soit non plus, il y a quelques passages assez funs pour ne pas laisser une mauvaise image de ce film à la sortie. Mais il y a tellement de films qui parlent bien mieux de la parentalité que celui ci…
Côté cast, la surprise vient d'Adam Scott. Il prouve dans ce film qu'il peut très bien incarné une histoire, sans n'être qu'un pion. Sans compter sur la présence de Jennifer Westfeldt que je ne connaissais pas jusqu'ici avec ses faux airs à Lisa Kudrow. Elle était cool et pas coincée. C'est agréable de découvrir de nouvelles actrices ici et là. Ensuite dans le reste du cast, je garde en tête Jon Hamm toujours aussi bon dans ce qu'il entreprend. D'ailleurs, quand j'y pense, il faut qu'il se reconvertisse dans la comédie une fois qu'il en aura terminé avec Mad Men (même si je n'ai pas spécialement envie que cette dernière s'arrête, mais tout à une fin). Il pourrait fait l'inverse de Bryan Cranston (passer de la comédie au drama). Bref, Friends With Kids ne laisse pas de souvenir impérissable et reste regardable. Il n'y a rien de honteux dans ce petit film sans prétentions mais il était en droit de réclamer bien mieux de la part des producteurs d'un des meilleurs films de l'été dernier.
Note : 5.5/10. En bref, une comédie romantique mélodramatique agréable et confortable mais bien trop prévisible


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines