Magazine Sport

Europe : match France Allemagne ?

Publié le 18 juin 2012 par Christophefaurie
A quoi tient l'avenir de la zone euroLa France veut une solidarité financière, sans perdre sa souveraineté. L'Allemagne estime que cela est impossible. Il faut un gouvernement européen qui impose des règles communes et qui empêche un pays de se laisser aller à la débauche financière. Cela va de pair avec un réel contrôle démocratique.
Conséquences ? Même âge de la retraite partout, dépenses publiques uniformisées... (Zone euro : ce que veut Berlin - Coulisses de Bruxelles.)
Cela est-il aussi simple que cela ? Non, car si le modèle de la pensée Merkélienne sont les USA, ses Etats ne fonctionnent pas ainsi. En particulier, ils semblent avoir une forte autonomie (certains possèdent la peine de mort, pas d'autres, par exemple), et la capacité à la faillite. Il n'y a pas de discipline financière commune, à mon avis, mais quelques mécanismes d'ajustement, et une bonne volonté commune. (Relisons Tocqueville.)
Autrement dit, je soupçonne qu'on est en face d'un affrontement d'idéologies : d'un côté un modèle germanique, de l'autre une vision française du dirigisme d'Etat.
Ce n'est pas comme cela que l'on négocie. Il faut passer du comment au pourquoi. Sans quoi on s'étripe sans se comprendre. Une fois que l'on est d'accord sur les principes, alors on peut discuter posément et efficacement de mise en oeuvre. En outre, il faut simuler le changement en entrant dans son détail. Sans quoi ses vices de forme nous éclateront, une nouvelle fois, à la figure. Et il faudra aller de crise en crise. Chacune pouvant être fatale.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine