Magazine Info Locale

François Loncle rejoint par Jean-Louis Destans

Publié le 18 juin 2012 par Gezale

François Loncle rejoint par Jean-Louis Destans

Bruno Questel et François Loncle à Léry, hier soir. (photo JCH)

La victoire de François Loncle dans la 4 circonscription de l'Eure ne souffre aucune discussion. Le député sortant a été réélu triomphalement avec plus de 57 % des suffrages face à un adversaire UMP-NC qui, entre les deux tours, a cru devoir commettre un tract « FN » sur les impôts, les délinquants récidivistes, le cannabis le droit de vote des étrangers…le tout sans nuance ni précautions. Ainsi qu'il était écrit au premier tour, la victoire de François Loncle était prévisible et aurait dû conduire M. Priollaud à une certaine élégance voire à un certain panache. Il est difficile de perdre avec les honneurs et mais c'est là qu'on juge les hommes, leur caractère, leurs convictions. Si, comme il l'a dit hier hier au Moulin, M. Priollaud veut s'implanter durablement et compter à droite, il va devoir apprendre qu'une campagne électorale ne permet pas tous les excès et que surtout, les citoyens sont capables de ne rien oublier.
Quant à la belle victoire de François Loncle, elle nous ravit. François recueille les fruits d'un travail long et patient, aussi bien dans la circonscription qu'à l'Assemblée nationale. Toutes ces années à labourer les 101 communes de la circonscription, à se faire connaître, à être apprécié des élus, des citoyens, à rendre des services individuels et collectifs, à s'engager pour sauver des emplois ou aider à la création de nouveaux, son engagement en faveur de Martine Aubry, d'abord et de François Hollande, ensuite, sans barguigner, ont montré une constance et une détermination qui l'honorent et que les électeurs(trices) ont jugé positivement. Être, enfin, en tête pour la première fois au Vaudreuil, à Hondouville, à Heudebouville, à Mesnil-Jourdain, à Tostes, donne du sens au combat politique et apporte une légitimité renforcée.
En se rendant ce matin à l'Assemblée nationale, François Loncle s'engage pour cinq années dans une majorité confortable dont les Français attendent beaucoup. Il est vrai que le Sarkozysme a changé la donne en profondeur. La droite a si souvent tendu la main au Front national qu'elle arrive à la croisée des chemins démocratiques. Si Copé devient le président de l'UMP, gageons que les digues anti-FN seront définitivement rompues et que la lepenisation des esprits poursuivra la gangrénisation du tissu social.
Pour éviter cela, il revient à François Hollande et au gouvernement de Jean-Marc Ayrault, de tenir les promesses des 60 propositions du programme du président de la République. Justice ! Justice sociale, fiscale, justice éducative, culturelle, justice pour tous et toutes. On attend la Gauche au tournant. A elle de ne pas décevoir.
Je ne saurais oublier la belle victoire de Jean-Louis Destans, vainqueur de Jean-Pierre Nicolas et pour quelques dizaines de voix. La succession est ouverte à la présidence du conseil général de l'Eure…

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine