Magazine Société

Hollande, mains qui chantent

Publié le 18 juin 2012 par Fabianus

HOLLANDE, MAINS QUI CHANTENT

Cliquez encore mes frères !!


François Hollande souhaite que 120 milliards d'euros soient immédiatement extraits du sabot d’un cheval européen ascendance teutonique pour qu’ils soient immédiatement réinjectés dans la relance économique en Europe d'ici fin 2012 !
 Pour aboutir, assez fin, à ces fins, il a rédigé un mémorandum car il se dit :
 -  Je suis toujours le même au rang d’hommes, un Président Normal !
Ce document apporte des réponses à la crise qui secoue l’Europe (et non pas la prise qui secoue le Rock) ! Flamby veut les soumettre aux partenaires en vue du Conseil européen des 28-29 juin.
«Des mesures de croissance à effet rapide normal, à hauteur de 120 milliards d'euros, devraient être décidées par le Conseil européen dès juin», a écrit François. «Elles devraient être développées avant la fin de l'année avec en particulier la création d'une taxe sur les transactions financières en s’inspirant de Tobin... Enfin, elles devraient être accompagnées de mesures normales pour l'emploi, en premier lieu en faveur des jeunes», poursuit-il.
 Ah les jeunes ! Il faut s’en occuper ! Ca mange, ça dort, ça bosse sa philo, ça cherche du boulot, ça pourrait voter facho !
Du côté du financement les solutions seraient assez proches de celles discutées entre Européens et dont l'ampleur est déjà d'une centaine de milliards d'euros ! En pleurs sera aussi le donneur d’euros !
Selon le mémorandum, 55 milliards d'euros de fonds structurels seraient débloqués (mais d’où vient tout ce flux d’argent insoupçonné ?) d'ici à la fin de l'année. La Banque européenne d'investissement serait recapitalisée de 10 milliards d'euros (mais d’où vient cette manne ?) et irait emprunter sur les marchés pour mettre à disposition 60 milliards d'euros.
Des project bonds (comprenez « euro-obligations) pour 4,5 milliards d'euros seraient créés quand viendra la fin de l'été, sur la plage, là il faudra se quitter peut être pour toujours oublier cette plage et nos baisers et penser à payer des impôts nouveaux !
Enfin, si ça peut relancer l'activité commune en matière de nouvelles technologies, de nanotechnologies et de croissante verte, pourquoi pas ? L'impôt n'est mal vécu que lorsqu'il paraît injuste ou gaspillé !
Vous me direz : c'est souvent le cas !
Et oui, d'attaques en tocsins sont taxés de toxiques les impôts impies...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabianus 1077 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine