Magazine Société

Cette politique qui nous fait souvent parler pour ne rien dire…

Publié le 18 juin 2012 par Philippejandrok

C’est fait, la Gauche a enfin le pouvoir absolu, majorité présidentielle, majorité parlementaire, la mauvaise foi de la Droite, de manière générale, a fini par lasser une grande partie de l’électorat Français, même si l’UMP garde de nombreux sièges, c’est la loi de la parité, enfin.

Cette année 2012 nous permet d’entrevoir une nouvelle ère de pensée, et les Français en avaient visiblement assez des discours et des mensonges de cette politique insupportable et méprisante de l’UMP à l’égard du citoyen, enfin un changement notoire dans le monde politique aujourd’hui ; je commençais à m’inquiéter de voir toujours ces sales têtes de rats « dégout » et d’avoir à subir leurs mensonges au quotidien cinq longues années supplémentaires, d’ailleurs, La mort de Kadhafi n’a pas permis à M. Sarkozy de gagner les élections présidentielles cette fois-ci, après avoir reçu le tyran en grande pompe pour le remercier de ses 17 millions d’euros pour sa première campagne présidentielle, 17 millions contestés par NKM, qui validait ce mensonge par un autre, notre ex président s’est hâté de se débarrasser du monstre libyen afin qu’il ne fasse pas tache par des révélations compromettantes, révélations qui ont tout de même éclatées au grand jour, quoi que l’on fasse la vérité fini toujours par émerger, c’est une question de temps…

Heureusement que Mediapart, le seul véritable organe de presse libre, publie et a publié régulièrement les preuves de la forfaiture d’un homme qui s’est allègrement moqué de la République durant 5 ans avec des lieutenants, ministres et secrétaires généraux, aussi corrompus que lui, pourtant, nombre de ses fidèles restent encore en place, dommage, même la tête coupée ce serpent UMP peut encore mordre.

A Gauche, la plus belle victoire reste celle d’Olivier Falorni à La Rochelle, qui a écrasé une Ségolène Royal de manière expéditive, et Madame Royal, mauvaise perdante, au lieu de pleurer sur la « trahison » de celui à qui elle voulait voler la place, devrait plutôt se concentrer sur les chiffres et s’interroger sur son rôle politique aujourd’hui, les citoyens lui ont dit non, comme ils ont refusé le pouvoir de la Droite, c’est cela, la démocratie.

Que Martine Aubry en rajoute en affirmant que Monsieur Falorni n’aura pas sa place dans les rangs du PS à l’Assemblée est tout aussi scandaleux et montre à quel point la bêtise ne se trouve pas seulement à Droite. Le PS nous a fait croire à des élections citoyennes et la première secrétaire nous prouve le contraire ? Le président doit intervenir pour que cesse ces puérilités qui détruisent le tissu constructif d’une politique nouvelle.

A présent, la Gauche prend la suite méritée d’un état en faillite après plus de 20 ans de pouvoir à Droite, 20 ans de tourments pour une population exsangue, pour un peuple en profonde souffrance ; avec Sarkozy, l’état prenait aux pauvres pour le donner aux riches, avec M Hollande, nous ne savons pas comment le gouvernement socialiste pourra donner aux pauvres sans prendre aux riches ? Nous ignorons encore à quelle sauce nous allons être mangé ?

On se demande également comment dans un état en faillite, l’état pourra redonner de l’emploi aux français ? Surtout, si celui-ci ne surtaxe pas les produits importés de Chine, mais c’est impossible, car l’état est redevable à la Chine qui est bien le premier banquier préteur du monde, au Monde.

Comment faire ? Comment être social et compétitif, comment donner et générer de l’argent ? En imposant de nouveaux impôts, de nouvelles taxes, oui, mais à qui ?

Aux plus nombreux bien sûr, aux artisans qui n’en peuvent plus d’être ponctionnés de taxes ici, là, aux PME, PMI, pourtant, le pétrolier Total qui fait plus d’un milliard de chiffre d’affaire ne paye pas d’impôts, pourquoi ? Pourquoi une telle aberration dans un pays en faillite ?

Sarkozy avait autorisé les riches propriétaires à ne plus payer l’ISF, en dehors de ce détail de plus en plus d’individus vivent dans la rue, comme aux USA, et cela ne gêne personne ?

Le point positif du Nazisme, du Fascisme et du Communisme est d’avoir donné du travail à tous, mais non, nous exécrons ces régimes totalitaires, je les méprise également, mais il n’empêche que chacun avait un travail et que l’on ne dormait pas dehors comme certains aujourd’hui de manière tout à fait inhumaine.

La Gauche a de grands principes soit disant humains, saura-t-elle redonner de l’espoir aux Français, sera-t-elle capable de créer de l’emploi, de permettre aux PME/PMI de payer moins d’impôts pour embaucher, afin de relancer l’économie ?

Si vous avez 15 euros dans la poche, vous pourrez mieux consommer que si vous n’avez rien. Il ne s’agit pas de donner de l’argent aux citoyens, mais de leur rendre leur dignité en leur donnant le moyen de trouver un emploi ou de débuter une entreprise.

Mais en France rien n’est fait pour encourager la création d’entreprise, pire, tout est fait pour détruire toute forme d’initiative, voici un exemple édifiant et véridique de ce qui se passe chez nous :

-   Une femme décide d’ouvrir une boutique de vêtements, elle envisage de faire un chiffre d’affaire annuel de 70 000 euros, elle décide également de ne pas toucher de salaire, pas de chance, elle fait 200 000 euros de chiffre d’affaire la première année, chacun se dit, c’est formidable, ça marche ; oui, ça marche pour les impôts, pas pour elle, car par rapport à ses statuts et à ses prévisions, tout ce qu’elle a gagné part directement aux impôts, dans l’absolu, c’est l’état qui a gagné de l’argent sur son dos et vous savez bien qu’il est impossible de discuter avec l’état, l’argent, c’est sacré. Fort de son succès et de cette injuste déception, cette personne décide de modifier son entreprise afin de profiter un peu de ses gains, mais on ne change pas son entreprise sans passer à la caisse, et à nouveau la voilà qui doit débourser des sommes importantes à l’état pour une simple modification de statuts…

Dans pareille condition, qui veut, qui voudrait créer une entreprise dans ce pays aujourd’hui ?

Une personne physique peut faire 200 000 euros de chiffre d’affaire annuel, vous imaginez combien pourrait faire 10, 20, 100, 1000 personnes physiques si l’état les laissait créer des entreprises sans leur imposer des charges avant même qu’ils ne commencent à gagner leur vie ? Et les laisser vivre de leur travail sans avoir à payer sans arrêt des taxes qui ne leur permettent pas de vivre et de prospérer ?

Tout est fait pour empêcher la production, l’initiative, le rendement, à croire qu’il est préférable d’être assisté dans ce pays plutôt que d’être indépendant.

J’ai un ami qui vend du carrelage, il ne cesse de payer des taxes, des impôts pour tout et n’importe quoi, à présent il doit payer une taxe pour son enseigne, c’est nouveau, il est locataire de son dépot, il doit payer l’impôt foncier, oui, vous avez bien compris, l’impôt foncier, c’est une entreprise, c’est son devoir, il me dit :

- J’aimerais bien partir 3 jours, mais je ne peux pas, je dois vendre pour payer des impôts et si j’avais su, je serais resté simple vendeur de voiture, je dormirais tranquille.

Il est loin d’être le seul dans cette situation. Dans ces conditions, la Gauche pourra-t-elle soulager la corde qui a été mise autour du cou des PME/PMI ?

Je ne crois pas, pire, je suppose que la Gauche va accentuer les taxes pour ceux qui travaillent et produisent, mais si c’est effectivement le cas, la France deviendra un vrai pays de chômeurs, à l’égal de la Grèce, de l’Espagne et de l’Italie, sans parler de l’Angleterre, l’Irlande, les pays de l’Est et de l’Allemagne où la situation n’est pas si belle que l’on voudrait le croire pour les Allemands...

Rien ne permet en France à un entrepreneur de créer son entreprise sans entraves, en Angleterre, une demie journée suffit et vous n’êtes pas harassé de taxes et de devoirs, on vous laisse débuter et développer votre projet, ici, on vous impose des études de marché qui ne servent à rien, qui ne veulent rien dire et pour cause, dans l’exemple de cette femme dans sa création de boutique de vêtements, l’étude de marché avait indiqué 70 000 euros de bénéfice, elle en a fait 130 000 de plus, encore une aberration de notre système technocratique qui veut qualifier, quantifier, déclarer avec exactitude des rendements comme sorti d’une équation mathématique, c’est dire comme nos dirigeants sont imbéciles pour penser en terme de logique mathématique, de rendement qui n’a rien à voir avec la réalité sociale et économique. Il faut changer les mentalités pour développer notre économie, mais pas forcément les mentalités de nos créateurs, mais avant tout, celles de nos dirigeants. Pour booster la création, ceux qui nous dirigent doivent comprendre que les banques ne sont pas nécessairement la solution à tout et qu’un jeune entrepreneur ne doit pas emprunter de l’argent pour payer une partie de ce qu’il doit à l’état alors qu’il n’a pas encore fait de bénéfice, c’est une erreur fondamentale, et pourtant c’est exactement ce qui se passe, l’état justifie et impose, qu’importe que vous gagniez de l’argent, vous en gagnerez inévitablement, c’est ce qu’il croit. Un ami était en création d’agence immobilière, il n’avait pas encore l’autorisation d’exercer que déjà l’URSSAF le ponctionnait, il n’avait pas de trésorerie, ne pouvait pas en avoir et l’état lui réclamait quelques milliers d’euros ???? Il faut que cette pratique de racket cesse, il faut que ce nouveau gouvernement conçoive avec intelligence la manière de gagner de l’argent en accord avec l’entreprise, et plus de cette manière insupportable.

La Turquie est un parfait exemple, considérée comme retardataire, les PME/PMI, le commerce se développe dans ce pays d’une manière enfantine, vous avez un projet économique, pas de problème, bien sûr, il existe une structure de corruption, mais en France également sauf que l’on ne le dit pas. Les Turcs ont compris depuis bien longtemps que pour faire vivre une économie intérieure, il ne fallait pas la brider par un arsenal de règlements et de lois insupportables que les plus malins contournent inévitablement, comment dans ce cas, nous, qui sommes sensés être plus évolués sommes nous incapables de remonter notre économie ??? Il faut que l’état lâche du lest pour permettre à nos jeunes entrepreneurs de prendre des risques, non pas pour payer des taxes, mais pour développer l’économie française avec intelligence.

Enfin, réjouissons nous, la Droite nous laissera tranquille pendant 5 ans au moins, espérons que la Gauche sache en tirer les conséquences en ne plombant pas d’avantage ce pays que nous aimons.

Nous vivons une époque formidable…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippejandrok 11422 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine